Province / Territoire: Nunavut

Destination l'Extrême-Arctique pour un safari sauvage dans le Grand Nord

  • 800 kilomètres au-dessus du cercle polaire arctique
  • 2 000 bélugas qui s'ébattent dans les hauts-fonds
  • Vue à 360 degrés sur l'impressionnant paysage du passage du Nord-Ouest

Vous êtes à l'extrême nord de la planète, sur l'île Somerset, dans le territoire du Nunavut, sous votre propre tente permanente haute technologie au luxe rustique.
Partez en kayak sur les eaux parsemées de glace et grouillant de bélugas blancs. Observez les troupeaux de bœufs musqués au galop. Faites du rafting sur la rivière. Explorez la toundra encore préservée pour y apercevoir des ours polaires et des chouettes harfang. Guidé par un explorateur polaire chevronné, vous visiterez une tanière de renards polaires et examinerez les mystérieuses ruines du peuple Thulé, sculptées à partir d'ossements de baleines géantes. À la fin de la journée, votre petit groupe retournera dans le gîte le plus septentrional du Canada, où l'odeur enivrante du bœuf musqué rôti et du bon vin vous ouvrira l'appétit. Puis endormez-vous sous le soleil de minuit, dans le silence absolu de l'arrière-pays.

Pourquoi vous devez vous rendre sur place

• Safaris arctiques quotidiens en véhicule tout-terrain ou en camionnette Mercedes Unimog à la découverte de chutes d'eau, d'anciens sites archéologiques et de la plus grande migration annuelle de bélugas de la planète.
• Un confort peu fréquent sous une tente 5 étoiles, à 800 km au nord du cercle polaire arctique.
• Randonnée pédestre avec vue sur les troupeaux de bœufs musqués ; kayak au milieu des icebergs. Observation des ours et des renards polaires.
• Observez les bélugas s'ébattre dans des eaux si peu profondes que vous pourrez entendre leur appel. Écoutez-les encore plus distinctement à l'aide d'un hydrophone (micro sous-marin) en compagnie de scientifiques résidant sur place.
• Soirées à thème animées par un explorateur polaire internationalement reconnu et propriétaire du complexe Arctic Watch, Richard Weber. Bibliothèque dédiée à la région arctique et centre d'interprétation sur site.
• Dégustez les spécialités du Nord, comme l'omble arctique, le bœuf musqué grillé et les desserts maison.

Météo

• Préparez-vous aux différentes conditions météorologiques que connaît la toundra : même en été (juillet et août), le soleil peut être très chaud pendant 24 heures, puis laisser place au brouillard, au vent, au froid et aux chutes de neige.
• En été, si la température maximale moyenne en journée se situe autour de 10 °C, elle peut néanmoins atteindre régulièrement 20 °C ou descendre jusqu'à 0 °C. Les températures habituelles oscillent entre 8° C et 12° C. Les précipitations sont faibles (moins de 150 mm par an), qui se traduisent généralement par de la pluie ou de la neige durant l'hiver et l'automne.
• Obtenez des informations sur la météo locale. Recherchez des tendances météo locales sur le site Internet Météo au Canada d'Environnement Canada.

Informations pour le visiteur

• Les visiteurs arrivent généralement à Yellowknife la veille du départ prévu vers le complexe Arctic Watch, par l'un des vols assurant la liaison entre le sud du Canada et l'aéroport de Yellowknife (YVF).
• Le lendemain, vous montez à bord d'un avion privé pour un vol de 4 h 30 (1 500 km) avec escale de ravitaillement à Cambridge Bay, puis vous atterrissez sur une piste privée à proximité du complexe Arctic Watch.

Quand s'y rendre

• Dans l'Extrême-Arctique, la période estivale est relativement courte. Le complexe Arctic Watch est ouvert de début juillet à mi-août.

À savoir

• Pour participer à cette aventure polaire, il n'est pas nécessaire d'être un explorateur expérimenté : les débutants sont les bienvenus, que ce soit pour faire de la randonnée pédestre ou du kayak.
• Prévoyez des bottes en caoutchouc, une veste de pluie et des sous-vêtements synthétiques (pas de coton), ces derniers représentant la meilleure couche de protection à même la peau.
• Il est conseillé de mettre de la crème solaire toute la journée et même la nuit, puisque le soleil brille constamment. Aucune protection contre les insectes n'est nécessaire dans le complexe Arctic Watch.

Comment s'y rendre

• Les visiteurs arrivent généralement à Yellowknife la veille du départ prévu vers le complexe Arctic Watch, par l'un des vols assurant la liaison entre le sud du Canada et l'aéroport de Yellowknife (YVF).
• Le lendemain, vous montez à bord d'un avion privé pour un vol de 4 h 30 (1 500 km) avec escale de ravitaillement à Cambridge Bay, puis vous atterrissez sur une piste privée à proximité du complexe Arctic Watch.