Province / Territoire: Québec

Des témoignages de nouveaux départs, de quarantaine et de survie

  • 35 bâtiments historiques à découvrir
  • 43 nationalités qui ont traversé l'île
  • 1 promenade pittoresque en ferry sur le Saint-Laurent

Découvrez comment vivaient les nouveaux immigrants à leur arrivée dans la première station de quarantaine du Canada. Tout commence par une traversée transatlantique dans des conditions particulièrement difficiles et le rêve d'un nouveau début. Puis arrive l'heure du débarquement sur la Grosse-Île, située au milieu du Saint-Laurent, et de l'entrée dans la station de quarantaine, construite pour lutter contre les maladies infectieuses de 1832 à 1937. C'est ici que furent accueillis les immigrants irlandais lorsqu'ils fuirent la Grande Famine de 1847.
« Ouvrez la bouche et dites aaaahh », demande l'infirmière Sarah Wade avant d'examiner votre bouche et votre gorge. Vient ensuite une procédure de désinfection des plus rigoureuses. Entrez dans les douches qui, à l'époque, aspergeaient les voyageurs épuisés d'un mélange d'eau et de bichlorure de mercure. Pas d'inquiétude, vous resterez au sec ! Visitez les étuves de désinfection et les salles d'attente. En découvrant plus de 30 bâtiments qui témoignent de cette tragédie humaine et de l'esprit d'accueil et de survie, vous ne pourrez qu'être touché par les récits poignants de la Grosse-Île.

Pourquoi vous devez vous rendre sur place

• Embarquez à bord du ferry en direction de la Grosse-Île située au milieu du Saint-Laurent et pénétrez dans la station de quarantaine, comme le firent les immigrants entre 1832 et 1937.
• Soyez les bienvenus dans ce cadre empreint de nature et chargé d'histoire, imprégnez-vous des récits émouvants des immigrants arrivant au Canada et admirez les vues imprenables qu'offre l'île.
• Selon votre point de départ, la traversée durera 45 ou 90 minutes. En débarquant à la station de quarantaine, vous serez accueilli par un interprète de Parcs Canada.
• Visitez le secteur des hôpitaux, où se trouve l'un des plus anciens bâtiments de l'île, le lazaret, construit en 1847 et témoin de la tragédie irlandaise.
• Arrêtez-vous à la croix celtique, érigée en 1909 et respirez l'air frais du Saint-Laurent.
• Empruntez un sentier pédestre ou le train-balade vers le village et le secteur des hôpitaux.
• Optez pour une visite supplémentaire, libre ou guidée, des nombreux secteurs de l'île, notamment le village et l'hôpital, le cimetière des Irlandais, la croix celtique et l'hôtel qui accueillait les immigrants en bonne santé.
• Recueillez-vous un instant dans le cimetière irlandais où sont inhumés des milliers d'immigrants victimes de maladie.

Météo

• L'été au Québec (de fin juin à début septembre) est en général doux à chaud. La Grosse-Île peut être ventée : prévoyez plusieurs couches de vêtement pour des balades aussi bien ensoleillées que pluvieuses.
• Obtenez des informations sur la météo locale. Recherchez des tendances météo locales sur le site Internet Météo au Canada d'Environnement Canada.

Informations pour le visiteur

• La Grosse-Île ouvre de la mi-mai à la mi-octobre.
• Réservez votre visite de la Grosse-Île auprès des prestataires de services de croisières, qui proposent des départs depuis Berthier-sur-Mer et la ville de Québec.
• Visites en anglais et en français.
Le prix comprend le trajet en ferry et l'accès au parc.
• Restaurant, boutique de souvenirs et aire de pique-nique disponibles sur place.

Quand s'y rendre

• L'infirmière Sarah Wade vous fera revivre l'arrivée des immigrants en juillet et en août.
• La visite complète de la Grosse-Île est possible de la mi-mai à la mi-octobre.

À savoir

• Selon votre point de départ, prévoyez de 3 à 6 heures pour la traversée et l'excursion sur le site de la Grosse-Île

• Le site est en partie accessible en fauteuil roulant

• Réservation recommandée

• Couvrez-vous bien et prévoyez un coupe-vent et des vêtements imperméables en cas de pluie ou de vents violents

• Les visites peuvent être pluvieuses ou ensoleillées ; la majorité de l'excursion s'effectue en extérieur

Comment s'y rendre

• La Grosse-Île est l'une des 21 îles composant l'archipel de l'Île-aux-Grues, situé à 48 km à l'est de la ville de Québec.
• Des sociétés privées assurent le transport en ferry vers la Grosse-Île (service payant).
• Départs depuis Berthier-sur-Mer, à 45 minutes à l'est de la ville de Québec, ou depuis le Vieux-Port de Québec.
• Les bateliers proposent leurs services de début mai à mi-octobre.
• Réservez votre vol vers la Grosse-Île en avion depuis l'aéroport de Montmagny ou en hélicoptère au départ de la ville de Québec.
• L'aéroport principal le plus proche est l'aéroport international Jean Lesage (YQB) de la ville de Québec.