Jetez une ligne là où la nature côtoie les gratte-ciels

  • 365 jours de pêche par an
  • À 5 minutes du centre-ville
  • 13 capitales provinciales et territoriales propices à la pêche

Embarquez une canne à pêche et dirigez-vous vers une digue en ville. Ou juchez-vous sur un rocher au bord d’une rivière et jetez votre ligne dans des eaux vives dont les bouillons couvrent le bruit de la circulation. Inutile de se perdre dans la nature sauvage : d’une côte à l’autre, le réseau de cours d’eau, de lacs et de bords de mer du Canada vous permet de vous adonner à la pêche avec en toile de fond montagnes et gratte-ciels. Après une séance de shopping, offrez-vous une pause détente pour humer l’air marin en pêchant le saumon. Dépêchez-vous de conclure votre visite culturelle pour sentir le courant autour de vos bottes lors d’une partie de pêche à la truite arc-en-ciel. Initiez vos progénitures au plaisir de pêcher dans un parc urbain. Contemplez un coucher de soleil et les lumières de la ville qui se reflètent dans une rivière, alors que vous tentez d’attraper des brochets et des dorés jaunes. C’est simple, proche et, une fois que vous avez une touche, vous êtes presque assuré de manger local. Faites plus ample connaissance avec vos guides, écoutez leurs anecdotes de parties de pêche et appréciez leur profond engagement vis-à-vis du respect des ressources. Découvrez comment la réglementation et les permis de pêches, la remise à l’eau des poissons et les pratiques de pêche écoresponsables permettent au pays de continuer à pratiquer la pêche sportive tout en conservant des stocks sains et divers. Pour couronner votre journée, faites-vous dorloter au spa ou sortez dîner au restaurant. Vous dégusterez du poisson et des fruits de mer frais sur la côte, dans un cadre décontracté ou l’un des restaurant gastronomiques qui composent le paysage urbain scintillant.

Alberta

• Contemplez un coucher de soleil de prairie sur les gratte-ciels de Calgary tout en tentant de remonter des truites brunes ou arc-en-ciel de la rivière Bow.

Colombie-Britannique

• Pourchassez un esturgeon géant près de Vancouver, dans le Fleuve Fraser (Colombie-Britannique).
• Observez des aigles à tête blanche et nourrissez des phoques à la faveur d’une partie de pêche au saumon à West Vancouver.

Manitoba

• Emmenez vos enfants et attrapez un poisson-chat ou apprenez à pêcher lors du festival urbain de la Fourche de Winnipeg, le point de confluence des historiques rivières Rouge et Assiniboine.

Ontario

• Tentez de ramener des dorés jaunes en pêchant près des écluses de l’historique Rideau Canal, juste en dehors de la capitale nationale d’Ottawa.
• Plongez dans la quiétude des 50 cours d’eau publics de Toronto et tentez de ramener un brochet « trophée » tout en ayant vue sur la silhouette des buildings de la plus grande ville canadienne.

Québec

• Café au lait et croissants en guise de petit déjeuner. Profitez-en pleinement, puis partez à la pêche au brochet, au bar et au doré jaune là où les Voyageurs autochtones avaient autrefois pagayé, autour de Montréal.
• Emmitoufler -vous et allez jeter votre ligne dans le trou d’une rivière gelée. Dénichez un poulamon atlantique non loin des remparts du Vieux-Québec.

Terre-Neuve-et-Labrador

• Remontez une truite brune de taille record à quelques pas de Port de St. John’s. Puis, direction l’un des 23 pubs de George Street pour fêter l’événement autour d’une bière fraîche.

Île-du-Prince-Édouard

• Du port de Charlottetown, partez avec un pêcheur du coin, qui vous apprendra les secrets de la pêche au homard. Simplement bouilli, ce crustacé fera un merveilleux repas.

Météo

• Préparez-vous à connaître une météo qui change rapidement toute l’année, en particulier dans le Nord du pays et sur les côtes. Quelle que soit la saison, le brouillard s’invite fréquemment en Colombie-Britannique et sur les côtes est.
• Obtenez des informations sur la météo locale. Recherchez des tendances météo locales sur le site Internet Météo au Canada d’Environnement Canada.

Quand s'y rendre

• La pêche est toujours de saison au Canada, tout dépend de ce que vous souhaitez pêcher et où.
• En Colombie-Britannique, la saison dure toute l’année : l’été (de juin à septembre) pour le saumon d’eau de mer, la truite d’eau douce et l’esturgeon, l’automne (de fin août à novembre) pour le saumon d’eau douce, la truite saumonée et l’esturgeon, l’hiver (de novembre à février) pour la truite saumonée et le printemps (de mars à mai) pour le saumon quinnat et la truite arc-en-ciel.
• Au Manitoba et au Saskatchewan, la saison commence généralement en mai et culmine en octobre, pour le brochet, le doré jaune, l’omble du Canada, l’ombre de l’Arctique, la truite arc-en-ciel, la truite mouchetée et la perchaude.
• Dans le nord du Canada, la période de juin à août est idéale, bien que la pêche sur glace sous les aurores boréales soit particulièrement spectaculaire.
• À Terre-Neuve-et-Labrador, la saison du saumon s’étend de début juin à mi-septembre.
• La pêche sous la glace est populaire dans les Territoires du Nord, le Yukon et le Nunavut, ainsi que dans les Prairies et l’est du Canada, surtout en janvier-février. Vérifiez la météo pour connaître les conditions de la glace au préalable.

À savoir

• Vous devez être titulaire d’un permis de pêche. La plupart des provinces les vendent en ligne. Consultez la réglementation de la pêche au Canada.
• Si le pays regorge de possibilités de pêche en ville, il peut être judicieux de demander conseil à des habitants du coin ou, mieux encore, de sortir avec des guides qui connaissent bien le terrain.
• Les ours aussi adorent pêcher, même dans les parcs dont une partie se trouve en ville. Il est important d’en être conscient, de se montrer prudent et de ne pas perturber leur habitat.
• Bien qu’il soit possible de louer des vêtements adaptés à chaque saison et même du matériel de pêche dans la plupart des villes, il est toujours préférable, si vous le pouvez, de prévoir vos propres affaires.