Province / Territoire: Terre-Neuve-et-Labrador

Séjournez dans la maison historique d’un gardien de phare aménagée en auberge, avec vue sur des baleines et des icebergs.

  • Phare de Quirpon construit en 1865
  • Des icebergs de 10 000 ans
  • 16 espèces de baleines et de dauphins

Traversez en bateau un détroit exigu jusqu’à la toute petite île sauvage de Quirpon, à l’extrême nord de Terre-Neuve. Installez-vous dans une charmante chambre de l’ancienne maison du gardien du phare (construite en 1922), au pied d’un phare historique du XIXe siècle. Du sommet de la falaise, regardez en contrebas les baleines à bosse s’élancer hors de l’eau, au large de la côte. Lors d’une excursion guidée en canot pneumatique, sentez-vous vivifié par une poussée d’adrénaline en voyant des petits rorquals et des épaulards propulser un jet d’eau et faire surface, ou un banc de dauphins passer tout près de l’embarcation. Ces cétacés sont attirés par l’abondante source de nourriture que représente le courant du Labrador. De majestueux icebergs, scintillant au soleil, dérivent au large de l'île vers le sud le dans le couloir des icebergs. Partez en promenade dans la toundra de l’île, une verdoyante végétation vous arrivant à peine à la cheville, et arrêtez-vous ici et là pour cueillir des baies ou regarder les oiseaux marins tournoyer au gré des courants aériens. Détendez-vous en dégustant un souper traditionnel fait maison, qu’il s’agisse d’un bon rôti de bœuf accompagné de pouding du Yorkshire ou de morue pêchée dans les environs, alors que le soleil couchant donne des tons rougeoyants aux icebergs qui se profilent au loin. Enfin, confortablement installé devant les fenêtres panoramiques de la petite cabine d’observation au sommet de la falaise, écoutez le son du ressac en regardant la danse magique des aurores boréales avant de vous diriger vers votre chambre, à la lumière du faisceau du phare balayant l’espace.

Pourquoi vous devez vous rendre sur place
  • Pour admirer le spectacle des baleines et des dauphins s’élançant au dessus de l’eau au large de la côte, non loin du phare construit en 1865.
  • Pour observer le passage de colossales montagnes de glace dérivant dans le couloir des icebergs, en ce lieu qui jouit de la plus longue saison d’observation des icebergs de la province.  
  • Pour vivre l’expérience unique de dormir confortablement dans la maison rénovée du gardien de phare, bâtie en 1922.
  • Pour faire des promenades dans la toundra verdoyante interrompues ça et là par la cueillette de bleuets et de ronces petit-mûrier de couleur corail.  
  • Pour vous délecter de morue fraîche poêlée, pêchée dans les eaux entourant l’île.

  •  

Météo

Sur la côte nord de Terre-Neuve, le temps est souvent venteux et plutôt frisquet. Il est cependant agréable de la fin du printemps au début de l’automne. Le jour, la température oscille entre 12 °C et 20 °C. Les averses, de courte durée, ne sont pas rares. Consultez la météo locale. Étudiez les situations météorologiques des régions sur le site Web d'Environment Canada consacré au climat du Canad.

Informations pour le visiteur
  • Tarifs et dates
  • Vous pouvez faire des achats de dernière minute dans la toute petite localité de Straitsville, à six km du point d’embarquement du village côtier de Quirpon.

  •  
Quand s'y rendre

De mai à septembre

À savoir
  • N’emportez pas trop avec vous (neuf kilos au plus), car l’espace réservé aux bagages est limité sur le canot penumatique.
  • Apportez des vêtements et des souliers chauds et imperméables (des bottes de caoutchouc, par exemple) pour vous protéger de la pluie potentielle durant les promenades, les balades en bateau et l’observation des baleines du haut des falaises, en soirée.
  • S’il advenait que les conditions soient défavorables à la navigation, le canot pneumatique qui fait la traversée jusqu’à l’île vous déposera dans une anse protégée à 5,5 km du phare. Vous pourrez alors vous rendre à l’auberge en empruntant le sentier qui y mène, ou vous y faire conduire dans un véhicule tout-terrain (six places en tout).
Comment s'y rendre
  • Les visiteurs arrivent généralement par avion à l’aéroport de Deer Lake, font ensuite cinq heures de voiture (433 kilomètres) vers le nord sur la très belle route qui longe le sentier des Vikings et traverse le parc national du Gros-Morne jusqu’à Quirpon, à la pointe de la péninsule Northern.
  • Il est aussi possible – mais plus coûteux sans être plus rapide en raison des correspondances – de prendre un vol jusqu’à l’aéroport de St. Anthony  à 33 km du village de Quirpon.
  • Une fois arrivés au village de Quirpon [http://www.landoffirstcontact.ca/sites/7-quirpon], les visiteurs font une traversée de 15 minutes en canot pneumatique jusqu’à l’île Quirpon.