Profitez des fleuves et rivières sauvages pour découvrir le Canada

  • 42 fleuves et rivières protégés du patrimoine canadien pour faire du rafting
  • 70 fleuves et rivières sauvages uniquement dans le Yukon
  • Le fleuve Mackenzie, avec ses 1 738 kilomètres, est le plus long fleuve du Canada

Avec ses nombreux fleuves et rivières qui s'écoulent d'un océan à l'autre, il y a de quoi faire du rafting au Canada. Naviguez le long d'exceptionnels cours d'eaux vives limpides, pagayez dans des rapides déchaînés, faufilez-vous à travers d'étroits canyons, esquivez les rochers et tournez dans les méandres. À moins que vous ne préfériez pêcher ou naviguer tranquillement en famille sur des cours paisibles en ne rencontrant que quelques rapides inoffensifs... C'est idéal pour découvrir la nature et la faune des paysages immaculés tout en scrutant les berges à la recherche de wapitis, caribous et ours. Les cours d'eau ont été les voies qui ont ouvert ce grand pays aux explorateurs, marchands de fourrures, colons et aventuriers. Suivez leur sillage et faites la connaissance des locaux et des Premières nations pour qui les cours d'eau restent vitaux. Enfilez un gilet de sauvetage et partez faire du rafting un après-midi ou lancez-vous dans une expédition camping de plusieurs jours, voire plusieurs semaines, sous la lumière du soleil de minuit ou des aurores boréales féériques.

Alberta

  • Descendez la rivière Athabasca, qui fait partie du patrimoine canadien, en raft à rames pour 10 personnes.
  • Faites de l'héli-rafting dans les Rocheuses en commençant par une promenade à couper le souffle dans le Horseshoe Canyon de la rivière Bow puis en retournant à Canmore en hélicoptère pour profiter des paysages magnifiques.

Colombie-Britannique

  • Faites du rafting dans les eaux vives et sauvages de la rivière Clearwater dans le parc provincial de Wells Gray lors d'un séjour multi-sports sur plusieurs jours où vous pourrez également randonner dans des forêts immaculées et faire du canoë.
  • Montez dans un Hydro Bronc (véhicule marin de 2,5 mètres de haut fait de sept tubes gonflables) et dévalez les rapides de Fitzsimmons Creek à Whistler.
  • Partez de Radium Hot Springs en rafting jusqu'à la rivière Kootenay.

Nouvelle-Écosse

  • Accrochez-vous bien sur le zodiac qui s'attaque à la fougue des vagues de la Baie de Fundy, alors que les plus grandes marées du monde vont et viennent avec force.

Nunavut

  • Profitez de votre promenade sur la rivière Burnside pour observer la migration de caribous à travers les Barrenlands arctiques. Vous pourrez ensuite camper sous le soleil de minuit.
  • Allez faire du rafting à 800 kilomètres au nord du cercle polaire sur l'île Somerset, d'où vous pourrez observer des centaines de bélugas.
  • Descendez la rivière Soper qui fait partie du patrimoine canadien, à travers le parc territorial Katannalik sur l'île de Baffin et finissez votre aventure par un séjour dans la communauté de Kimmirut où vous pourrez découvrir la culture, l'art et l'artisanat de Nunavut.

Ontario

  • Procurez-vous une montée d'adrénaline en descendant les gigantesques rapides d'eaux vives de la majestueuse rivière des Outaouais, non loin de la capitale nationale.

Territoires du Nord-Ouest

  • Voguez tranquillement de la frontière reculée du fleuve Mackenzie en direction de l'océan Arctique et profitez du courant rapide à travers les remparts, où de hauts rochers calcaires s'étendent sur dix kilomètres sur les deux rives à proximité de Fort Good Hope.
  • La rivière Nahanni Sud constitue de légendaires montagnes russes en rafting à travers un site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO qui vous offre de gigantesques canyons et d'énormes cascades, comme les chutes Virginia, deux fois plus hautes que les chutes Niagara.

Yukon

  • Prenez deux semaines pour traverser Glacier Alley en rafting. Il s'agit des courants glaciaires de la rivière Alsek qui vous feront traverser trois parcs sauvages, observer la faune du nord et camper au pied des immenses pics et glaciers.
  • Avec ses canyons d'eaux vives sensationnels, sa nature sauvage immaculée et ses lacs glaciaires, la traversée en rafting de la rivière Tatshenshini au milieu des pics de la Chaîne côtière est une aventure à ne pas manquer.

Météo

  • C'est en juillet et en août que le temps est le plus propice au rafting, les températures sont alors à leur maximum dans tout le pays.
  • Les températures estivales vont de 20 °C à 30 °C en journée dans le sud et peuvent atteindre 15 °C dans le Nunavut et dans le nord du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest.
  • Dans le grand nord, le milieu de l'été est idéal pour faire du rafting.
  • Obtenez des informations sur la météo locale. Recherchez des tendances météo locales sur le site Internet Météo au Canada d'Environnement Canada.
Quand s'y rendre
  • Dans le sud du Canada, la saison pour faire du rafting s'étale d'avril à octobre mais le niveau des cours d'eau est idéal en juin et juillet.
  • Dans le nord (le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut), la saison s'étend de juin à août, en fonction de la latitude.
  • Au printemps (en mai et en juin), il fait chaud, les jours sont longs et le niveau des cours d'eau peut être élevé en raison de la fonte des neiges.
  • En automne (de mi-août à septembre, selon la latitude), il fait plus frais et il n'y a en général pas d'insectes mais le niveau des cours d'eau est plus bas et il peut faire froid la nuit, même dans le sud. Et les couleurs d'automne sont d'une exceptionnelle beauté et les nuits noires sont plus propices à l'observation des aurores boréales.
À savoir
  • Prévoyez des vêtements chauds, même l'été, car les températures sont plus basses sur l'eau que sur terre et il y a souvent plus de vent.
  • Les pourvoiries vous prêteront des gilets de sauvetage et des vêtements étanches si nécessaire.
  • Il est utile d'avoir un petit sac étanche pour éviter que les appareils photo, les montres et les portefeuilles ne soient mouillés.
  • Pendant l'été, la crème solaire est indispensable ainsi que de bonnes lunettes de soleil ; les lunettes polarisées vous permettent de voir dans l'eau. Les jumelles sont pratiques pour observer la faune de près.
  • Prévoyez un anti-moustique et éventuellement des moustiquaires et des vêtements anti-moustiques, qui peuvent être utiles surtout dans le nord selon les saisons.