VOYAGES D'EXPLORATION

Voyage en camping-car de l'Alberta au Saskatchewan

  • 1 400 kilomètres parcourus
  • 8 000 ans d'histoire des Plaines
  • 1 promenade à la pagaie au coucher du soleil et 1 arrêt au saloon

Pendant ce voyage, nous voulions tout découvrir. Nous sommes partis de Calgary dans notre beau camping-car pour flâner avec les bisons de prairie, rencontrer la police montée, randonner entre les cheminées de fée et escalader des ravins rougeâtres. Le long de la route, nous avons découvert le fier patrimoine des Pieds-Noirs, pénétré dans le cockpit d'un bombardier et gagné nos titres de cow-boys dans deux ranchs.

Jours 1
Époustouflés par un site classé au patrimoine mondial
Après s'être procuré des chapeaux de cow-boys à Calgary, nous avons roulé jusqu'au musée Bomber Command Museum de Nanton où nous sommes entrés dans le cockpit du légendaire bombardier Lancaster de la Seconde Guerre mondiale. Ensuite, nous avons rencontré des guides Pieds-Noirs à Head-Smashed-In Buffalo Jump, site classé au patrimoine mondial. Ils nous ont raconté qu'il y a 6 000 ans, la terre tremblait au son des bisons dévalant les pentes. Après la chasse, les Pieds-Noirs transformaient la peau en boucliers et les cornes en cuillères. Rien ne se perd ! Sur la place, les percussionnistes et les danseurs nous ont envoûtés. Le soir, nous avons inventé notre propre rituel : feu, amitié et sourires qui nous sont restés pendant des kilomètres.
Jours 2
Chasse au bison et hors-la-loi
En avant, marche ! C'est parti pour le Fort Museum, musée qui abrite la police montée du Nord-Ouest. Apparemment, les policiers de la police montée étaient formés à l'origine pour lutter contre les trafiquants de whisky américains qui essayaient de s'installer dans le sud de l'Alberta. Le fort renferme d'intéressantes expositions sur l'histoire de cette époque et des Premières nations, ainsi que le célèbre Carrousel. Nous avons ensuite roulé vers le parc national des Lacs-Waterton, situé non loin, à la jonction de la plaine et de la montagne. Y vivent des cerfs, des couguars et des bisons. Les bisons ont l'air tout doux mais sont gigantesques et circulent librement sur la route ! Leur tête énorme est comme enveloppée dans un châle en laine. Ils ont été introduits dans le parc il y a 50 ans seulement, mais vous aurez l'impression qu'ils errent ici depuis l'âge de glace !
Jours 3
Frank et chutes
Au col du nid du corbeau (Crownsnest Pass), j'ai frissonné en regardant le champ immense recouvert de rochers. C'est ici que, en 1903, une montagne s'est écroulée, ensevelissant la ville minière de Frank. Au centre d'interprétation, vous pourrez découvrir et ressentir au plus profond de vous le côté personnel de la tragédie. De retour sur la route, nous nous sommes garés à côté des chutes Castle Falls, où les cascades sont nombreuses, et sommes tombés amoureux de leurs eaux turquoise. Jeff s'est baigné dans le trou d'eau avec son chapeau de cow-boy fétiche. Quatre adultes qui se disputent la corde pour se balancer, nous aurions pu faire le buzz sur Internet !
Jours 4
Ravins rougeâtres et détente
Nous avons remonté quelques siècles sur le sentier des cheminées de fée, dans le parc provincial Writing-on-Stone. C'est une magnifique vallée avec des buttes et des ravins en argile. Pour se relaxer, nous avons utilisé des bouées comme bateaux de fortune pour descendre la rivière Milk, en pagayant du bout des doigts. Plus tard, nous sommes partis explorer les rochers de grès rougeâtres à Red Rock Coulee. D'ici, par temps clair, vous pouvez voir les collines Sweet Grass Hills du Montana, à 100 kilomètres de là ! À Medicine Hat, nous avons observé les grands tipis des Saamis, Premières nations du Yukon. Puis nous avons profité du patrimoine vivant du Canada en nous ressourçant spirituellement et en prenant un café à emporter chez Tim Hortons !
Jours 5
Au trot
Nous avons poussé un cri en traversant la frontière vers le Saskatchewan. Les hommes ont déballé leur matériel de pêche et essayé d'attraper des truites dans un merveilleux lac du parc interprovincial Cypress Hills. Pendant ce temps, nous nous sommes allongées sur le quai, en appréciant nos boissons fraîches. Au cours de l'après-midi, nous sommes arrivés au ranch Reesor, vieux d'un siècle. Nous avons rencontré d'authentiques cow-boys qui nous ont montré comment installer les brides et les selles sur les chevaux. Le regard perdu vers la vallée, assis sur nos selles, nous avion l'impression d'être d'anciennes légendes revenues à la vie. Sur la route du retour, j'ai imité le son d'un baiser et mon cheval à commencer à trotter. Si seulement ça pouvait marcher avec mon mari !
Jours 6
Les citadins à cheval
Hi Ha ! Ce matin, nous nous sommes levés tôt pour un cours d'équitation au ranch Reesor. L'air est frais, des aigles tournoient au-dessus de nos têtes. C'est merveilleux. Plus tard, nous avons roulé vers le ranch La Reata. Posé au bord d'une rivière et entouré de canyons et de collines arrondies couvertes de prairies, cet endroit semble tout droit sorti d'un film. Nous avons rencontré Mr. Blue et Oreo (mes deux chevaux préférés), qui semblaient heureux de partager leur terre avec du bétail, des coyotes et quatre citadins parfaitement débutants. Une fois les chevaux sellés, nous avons fait une balade le long de la rivière et flâné devant un coucher de soleil sur la prairie. Je suis tombée sous le charme. Et surtout, je me suis rendu compte que le Grand Ouest avait toujours fait partie de moi !
Jours 7
Salut au coucher du soleil
Aujourd'hui, nous avons appris l'art du lasso et avons vite compris que nous n'étions pas faits pour ça ! Nous avons pris la route pour le « Dépôt » de la police montée, où nous avons essayé les tuniques rouges traditionnelles. Comme de vrais enfants, nous n'avons pu nous empêcher de faire un salut et de prendre des photos avec de vrais soldats qui se sont tous gentiment prêtés au jeu. Rapidement, nous avons entendu le bruit d'une caisse claire et la plainte de cornemuses. Les soldats, portant chapeau de cow-boy et bottes montantes, ont défilé pour la cérémonie de retraite du coucher du soleil. La foule a applaudi, les canons ont rugi. C'était magique ! C'est pourquoi j'ai décidé de clore à présent toutes mes vacances par un cortège.