VOYAGES D'EXPLORATION

De Vancouver à Whistler, entre la mer et le ciel

  • 436 mètres au-dessus du sol
  • 1 métro
  • 4 shots de vodka

Depuis notre déménagement à Vancouver, nous n'avons cessé de répéter à nos anciens voisins et amis que nous trouvions cette région magnifique. À tel point qu'ils se sont un peu moqués de nous... Alors, lorsqu'ils sont venus nous rendre visite, nous avons voulu leur montrer pourquoi nous étions tombés amoureux de la côte Ouest. Nous les avons emmenés à Whistler pour un week-end en empruntant la Sea to Sky Highway (autoroute de la mer au ciel). Une des autoroutes les plus pittoresques au monde de par ses remarquables paysages. Les activités sont multiples : paddleboard (planche à pagaie), randonnées en montagne, safari maritime plein d'action, découverte de la culture des Premières nations, recherche d'or à la batée (véridique !), déambulations nocturnes dans Whistler... Avant de repartir, ils furent bien obligés de reconnaître que la côte Ouest était la meilleure. Mission accomplie !

Jours 1
À la recherche d'or
Après notre épisode à Horseshoe Bay, Dana nous a tous convaincus de piquer une tête dans le lac. « Pas de grande aventure sans baignade », nous a-t-elle assuré. Une demi-heure de route à peine depuis le centre-ville, nous avons embarqué dans un bateau rapide pour jouer à « piloter le ferry ». Nous avons observé des pygargues à tête blanche voler au-dessus de nos têtes et regardé des phoques communs faire la sieste au soleil. Et tout cela avant même l'heure du déjeuner ! Pour le plaisir, nous nous sommes arrêtés chercher de l'or au musée minier, près du café préféré de Richie. Comme d'habitude, Jacintha a eu de la chance et a trouvé une petite pépite. Le soir, c'est elle qui a payé la tournée !
Jours 2
Haut dans le ciel
Nous n'oublierons jamais le son des percussions tribales et des chants rythmés du centre culturel squamish et lil'wat. Jacintha était fascinée par les totems. Nous avons appris à tresser de l'écorce de cèdre, comme les Premières nations le font depuis des siècles. Après avoir écouté de nombreuses histoires sur des aigles et des montagnes, nous avons décidé d'aller les voir de nos propres yeux grâce à la télécabine qui relie deux montagnes : 11 minutes magiques à flotter entre Whistler et Blackcomb, à 436 mètres au-dessus du sol, au milieu d'une nature immaculée. Après être revenus sur la terre ferme et avoir englouti quelques sushis légendaires de la ville, Richie nous a comme promis emmenés voir la merveille hivernale de Whistler : un bar de glace. La vodka est excellente à -32 degrés !
Jours 3
Marcher sur l'eau
Ce matin, nous avions besoin d'un vrai bol d'air. Après avoir émis quelques grognements à l'attention de Kristina qui avait mis le réveil, nous avons pris la route tôt. Elle avait raison : randonner sur des sentiers forestiers, accompagnés par les gazouillis des oiseaux et le soleil filtrant à travers les arbres... la journée ne pouvait pas mieux commencer ! Étape suivante : un cours de paddleboard qui s'est vite transformé en session improvisée de yoga, en faisant le poirier dans l'eau. C'était impressionnant ! Vous en voulez encore plus ? La fête de la bière du village de Whistler. Nous avons découvert qu'il y avait une immense brasserie artisanale. Eli était aux anges ! D'habitude, les fins de voyage sont toujours un peu tristes. Mais cette fois-ci, nous avons eu le droit à un dernier cadeau : la Sea to Sky Highway nous a offert un magnifique panorama jusqu'au retour en ville.