VOYAGES D'EXPLORATION

Escapade hivernale à Whistler

  • 38 photos
  • 3 jours
  • 9 activités

À Whistler, les autochtones vivent la plupart du temps dehors. Il n'y avait pas de raison de ne pas faire pareil. La magnifique Sea-To-Sky Highway, littéralement l'autoroute de la mer au ciel, nous a menés jusqu'à notre destination, où nous avons passé les trois jours suivants à voir tout en blanc. Nous avons bien entendu fait du ski. Des raquettes et de la motoneige dans l'arrière-pays. Du ski de fond, de la luge, etc., nous nous sommes même baladés à la cime des arbres. Pour reprendre de forces après ces activités physiques, fruits de mer et pièces de bœuf de Pemberton nous attendaient, agrémentés, côté breuvage, par de la bière de la Colombie-Britannique et du vin. Nos journées étaient bien remplies, de même que la carte de nos appareils photo. C'est passé tellement vite.

Jours 1
Deux montagnes pour deux fois plus de plaisir
À peine avons-nous mis le nez dehors qu'il a commencé à neiger. C'était parfait. Les montagnes Whistler Mountain et Blackcomb Mountain sont l'une à côté de l'autre. Autant dire que les pistes damées et les pistes de poudreuse ne manquent pas. Qui s'en plaindrait ! Nous nous sommes séparés en haut des pistes (Phillip n'est pas du genre à attendre les autres). Mais nous nous sommes tous retrouvés plus tard pour boire un coup et manger un morceau. Une fois les skis déchaussés, nous avons dégusté des bières du cru (j'adore la Winter Dunkle de Whistler Brewing) et fait griller de la guimauve au-dessus d'un feu. Il n'y a pas mieux que de la guimauve chaude et fondante un soir d'hiver. C'est Phillip qui s'est chargé d'en faire cuire une bonne partie. Et de la manger aussi. Il faudra qu'il m'explique comment il a pu se faire un burger et une bière plus tard dans la soirée.
Jours 2
Raquettes et motoneiges
Il faut profiter au maximum de la lumière du jour. Alors, j'ai fait sortir tout le monde du lit pour un petit déjeuner œufs et bacon fumé au bois d'érable. Il fallait faire le plein avant de chausser les raquettes. Après le rythme effréné des descentes de la veille, la balade en raquettes respirait la tranquillité. Mais ça reste un exercice incroyablement physique. Dans l'après-midi, nous nous sommes accordé une pause bien méritée. Nous nous sommes arrêtés manger une soupe consistante, tellement épaisse que ça tirait davantage sur le ragoût. Nous avons ensuite loué des motoneiges pour une virée dans l'arrière-pays à travers de vieilles forêts et des lacs gelés. Magnifique. Le soleil était presque couché quand nous sommes rentrés. Aucun de nous n'avait envie de cuisiner, alors nous sommes allés dans un pub du coin pour une petite soupe. Plus tard, nous nous sommes réunis sur le balcon de notre chalet pour lever nos verres (de vin) à cette longue et belle journée. À nous !
Jours 3
Dernière tranche de rigolade
J'étais bien décidée à faire de cette dernière journée une journée inoubliable. Après avoir avalé un yaourt et des céréales au petit déjeuner, nous nous sommes préparés et nous avons loué des skis de fond. Nous nous sommes donné quelques heures pour explorer les pistes parfaitement aménagées. Puis on a déchaussé les skis pour manger un morceau, avant de louer des luges traditionnelles en bois. C'était fantastique. Phillip a trouvé drôle d'essayer de changer de luge en pleine descente, ce qui lui a valu quelques chutes spectaculaires. Plus tard dans l'après-midi, nous avons réussi à caser une visite à TreeTrek et nous avons fait une promenade à la cime des arbres sur des ponts et plateformes suspendus. (mémo pour plus tard : revenir en été pour essayer les tyroliennes.) C'était une super idée pour un dernier panorama sur Whistler. Personne ne voulait partir, mais en chargeant la voiture, nous étions certains de revenir. Bientôt.