Découvrez le Canada, virtuellement

Découvrez le Canada, virtuellement

On vous amène au Canada… sans déplacements. Pendant cette période de confinement, découvrez certaines de nos attractions préférées aux quatre coins du pays, en toute sécurité depuis le confort de votre maison. En attendant de vous accueillir de nouveau, les bras et le cœur grands ouverts, nous vous proposons de découvrir notre pays par ses habitants sympathiques, ses paysages emblématiques et ses expériences légendaires. Nous avons hâte de vous voir bientôt… mais pour l’instant, nous vous donnons rendez-vous en ligne!

À voir au Canada
Cette visite virtuelle de nombreux sites du Canada vous en mettra plein les yeux et les oreilles.
  • Des activités et expériences canadiennes depuis chez vous
    C’est l’occasion de vivre quelque chose de grisant depuis le confort de votre foyer.
    C’est l’occasion de vivre quelque chose de grisant depuis le confort de votre foyer.
    Experience Canadian Activities & Experiences From Home
  • Des musées et des galeries depuis chez vous
    Parcourez nos galeries et musées pour découvrir l’art et la culture qui font la diversité et l’originalité du Canada.
    Parcourez nos galeries et musées pour découvrir l’art et la culture qui font la diversité et l’originalité du Canada.
    Des musées et des galeries depuis chez vous
  • La nature et la faune depuis chez vous
    Des vues imprenables, une faune unique et plus de montagnes et d’arbres que vous ne pouvez en compter.
    Des vues imprenables, une faune unique et plus de montagnes et d’arbres que vous ne pouvez en compter.
    Canadian Nature & Wildlife From Home
  • Les arts, la culture et la gastronomie depuis chez vous
    Gastronomie, boissons, spectacles et bons moments : les trésors cachés de quelques villes et quartiers au pays.
    Gastronomie, boissons, spectacles et bons moments : les trésors cachés de quelques villes et quartiers au pays.
    Experience Canadian Art, Culture and Food From Home
 
De superbes arrière-plans pour les vidéoconférences
De superbes arrière-plans pour les vidéoconférences
En cette période de confinement, laissez les grands espaces du Canada enjoliver vos vidéoconférences. Choisissez et téléchargez des fonds d’écran pour vos vidéoconférences sur Zoom et admirez la beauté extraordinaire du Canada depuis chez vous.
OÙ PUIS-JE ALLER?

British Columbia

Colombie-Britannique

Aucun isolement requis pour les voyageurs canadiens qui entrent en Colombie-Britannique. Les restrictions suivantes demeureront en vigueur au moins jusqu’au 15 juin : Les déplacements non essentiels sont interdits à l’intérieur de la province et entre les régions du Lower Mainland / de la vallée du Fraser, du nord / de l’intérieur de la Colombie-Britannique (y compris la vallée de Bella Coola, le secteur de la côte centrale et Hope) et de l’Île de Vancouver. BC Ferries n’accepte que les passagers voyageant pour des motifs essentiels. Les résidents d’autres provinces ou territoires qui entrent en Colombie-Britannique pour des raisons essentielles doivent suivre les consignes provinciales relatives aux déplacements et à la santé publique pendant leur séjour. Tous les déplacements de non-résidents à Haida Gwaii sont restreints.

Aucun isolement requis pour les voyageurs canadiens qui entrent en Colombie-Britannique. Les restrictions suivantes demeureront en vigueur au moins jusqu’au 15 juin : Les déplacements non essentiels sont interdits à l’intérieur de la province et entre les régions du Lower Mainland / de la vallée du Fraser, du nord / de l’intérieur de la Colombie-Britannique (y compris la vallée de Bella Coola, le secteur de la côte centrale et Hope) et de l’Île de Vancouver. BC Ferries n’accepte que les passagers voyageant pour des motifs essentiels. Les résidents d’autres provinces ou territoires qui entrent en Colombie-Britannique pour des raisons essentielles doivent suivre les consignes provinciales relatives aux déplacements et à la santé publique pendant leur séjour. Tous les déplacements de non-résidents à Haida Gwaii sont restreints.

Toucher pour explorer
Alberta

Alberta

Aucune restriction ou isolement requis pour les voyageurs canadiens qui entrent en Alberta.

Aucune restriction ou isolement requis pour les voyageurs canadiens qui entrent en Alberta.

Toucher pour explorer
Saskatchewan

Saskatchewan

Aucun isolement requis pour les voyageurs canadiens qui entrent en Saskatchewan. Aucune restriction pour les voyageurs canadiens qui entrent en Saskatchewan.

Aucun isolement requis pour les voyageurs canadiens qui entrent en Saskatchewan. Aucune restriction pour les voyageurs canadiens qui entrent en Saskatchewan.

Toucher pour explorer
Manitoba

Manitoba

Aucune restriction pour les voyageurs canadiens qui entrent au Mantioba, mais isolement obligatoire de 14 jours, à l’exception des travailleurs essentiels; d’autres exceptions s’appliquent. Des restrictions sont en vigueur pour les déplacements en direction et en provenance du nord du Mantioba. Les déplacements non essentiels sont déconseillés.

Aucune restriction pour les voyageurs canadiens qui entrent au Mantioba, mais isolement obligatoire de 14 jours, à l’exception des travailleurs essentiels; d’autres exceptions s’appliquent. Des restrictions sont en vigueur pour les déplacements en direction et en provenance du nord du Mantioba. Les déplacements non essentiels sont déconseillés.

Toucher pour explorer
Ontario

Ontario

Isolement de 14 jours fortement recommandé pour tous les voyageurs qui entrent en Ontario. Ontario a fermé ses frontières avec le Manitoba et le Québec. Des exceptions s’appliquent pour les déplacements liés au travail, aux études ou à la santé, le transport et la livraison de biens et de services. On décourage fortement les déplacements entre régions faits pour des motifs non essentiels. Dans certaines municipalités, les responsables de la santé publique ont décidé d’imposer des restrictions ou des exigences supplémentaires, en fonction des besoins locaux. On recommande aux voyageurs de s’informer de la situation locale avant de partir.

Isolement de 14 jours fortement recommandé pour tous les voyageurs qui entrent en Ontario. Ontario a fermé ses frontières avec le Manitoba et le Québec. Des exceptions s’appliquent pour les déplacements liés au travail, aux études ou à la santé, le transport et la livraison de biens et de services. On décourage fortement les déplacements entre régions faits pour des motifs non essentiels. Dans certaines municipalités, les responsables de la santé publique ont décidé d’imposer des restrictions ou des exigences supplémentaires, en fonction des besoins locaux. On recommande aux voyageurs de s’informer de la situation locale avant de partir.

Toucher pour explorer
Quebec

Québec

Isolement obligatoire de 14 jours pour les résidents du Québec revenant de l’Ontario. Des exceptions s’appliquent aux personnes qui doivent voyager pour le travail ou les études, ou pour fournir des services essentiels ou recevoir des soins de santé qui ne sont pas offerts au Québec. Québec a fermé sa frontière avec l’Ontario. Des exceptions s’appliquent pour les résidents du Québec revenant de l’Ontario, les personnes voyageant pour le travail ou les études, les prestataires de services essentiels et les personnes qui doivent passer par le Québec pour se rendre dans une autre province. On décourage fortement les déplacements entre régions faits pour des motifs non essentiels. Un couvre-feu est en vigueur entre 21 h 30 et 5 h dans les régions au palier 4 – Alerte maximale (zone rouge) et au palier 3 – Alerte (zone orange). Pendant le couvre-feu, il est interdit de circuler à l’extérieur de son domicile, hormis dans le cas d’exceptions (p. ex. pour le travail ou des raisons médicales). Le couvre-feu sera levé le 28 mai. Des mesures spéciales d’urgence, dont un couvre-feu entre 20 h et 5 h, sont en vigueur dans certains secteurs des régions de Chaudière-Appalaches, de l’Outaouais, du Bas-Saint-Laurent et de l’Estrie. Le couvre-feu sera levé le 28 mai. Veuillez consulter la carte des paliers d’alerte pour en savoir plus.

Isolement obligatoire de 14 jours pour les résidents du Québec revenant de l’Ontario. Des exceptions s’appliquent aux personnes qui doivent voyager pour le travail ou les études, ou pour fournir des services essentiels ou recevoir des soins de santé qui ne sont pas offerts au Québec. Québec a fermé sa frontière avec l’Ontario. Des exceptions s’appliquent pour les résidents du Québec revenant de l’Ontario, les personnes voyageant pour le travail ou les études, les prestataires de services essentiels et les personnes qui doivent passer par le Québec pour se rendre dans une autre province. On décourage fortement les déplacements entre régions faits pour des motifs non essentiels. Un couvre-feu est en vigueur entre 21 h 30 et 5 h dans les régions au palier 4 – Alerte maximale (zone rouge) et au palier 3 – Alerte (zone orange). Pendant le couvre-feu, il est interdit de circuler à l’extérieur de son domicile, hormis dans le cas d’exceptions (p. ex. pour le travail ou des raisons médicales). Le couvre-feu sera levé le 28 mai. Des mesures spéciales d’urgence, dont un couvre-feu entre 20 h et 5 h, sont en vigueur dans certains secteurs des régions de Chaudière-Appalaches, de l’Outaouais, du Bas-Saint-Laurent et de l’Estrie. Le couvre-feu sera levé le 28 mai. Veuillez consulter la carte des paliers d’alerte pour en savoir plus.

Toucher pour explorer
New Brunswick

Nouveau-Brunswick

Interdiction d’entrer au Nouveau-Brunswick pour tous les voyageurs canadiens, sauf pour les travailleurs, pour les déplacements essentiels et dans le cas d’autres exceptions précises (p. ex. pour des raisons médicales). Les résidents des communautés de Pointe-à-la-Croix et de la Première Nation de Listuguj, au Québec, peuvent entrer au Nouveau-Brunswick pour des services essentiels, mais ils doivent s’enregistrer et faire approuver leur déplacement au préalable. Tous les voyageurs canadiens doivent s’isoler pendant 14 jours à leur arrivée au Nouveau-Brunswick, sauf s’ils en sont exemptés.

Interdiction d’entrer au Nouveau-Brunswick pour tous les voyageurs canadiens, sauf pour les travailleurs, pour les déplacements essentiels et dans le cas d’autres exceptions précises (p. ex. pour des raisons médicales). Les résidents des communautés de Pointe-à-la-Croix et de la Première Nation de Listuguj, au Québec, peuvent entrer au Nouveau-Brunswick pour des services essentiels, mais ils doivent s’enregistrer et faire approuver leur déplacement au préalable. Tous les voyageurs canadiens doivent s’isoler pendant 14 jours à leur arrivée au Nouveau-Brunswick, sauf s’ils en sont exemptés.

Toucher pour explorer

Nouvelle-Écosse

Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs autorisés à entrer en Nouvelle-Écosse. Les travailleurs en rotation peuvent passer à l’isolement modifié dès qu’ils reçoivent un résultat négatif au test de dépistage de la COVID 19. Toutefois, s’ils arrivent d’une région où il y a une éclosion de COVID-19, ils doivent s’isoler pendant 14 jours. En date du 10 mai, il est interdit d’entrer en Nouvelle-Écosse pour des motifs non essentiels. Les résidents permanents de la Nouvelle-Écosse ne se verront pas refuser l’entrée dans leur province, mais il leur est fortement déconseillé de voyager à l’extérieur de la Nouvelle-Écosse.

Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs autorisés à entrer en Nouvelle-Écosse. Les travailleurs en rotation peuvent passer à l’isolement modifié dès qu’ils reçoivent un résultat négatif au test de dépistage de la COVID 19. Toutefois, s’ils arrivent d’une région où il y a une éclosion de COVID-19, ils doivent s’isoler pendant 14 jours. En date du 10 mai, il est interdit d’entrer en Nouvelle-Écosse pour des motifs non essentiels. Les résidents permanents de la Nouvelle-Écosse ne se verront pas refuser l’entrée dans leur province, mais il leur est fortement déconseillé de voyager à l’extérieur de la Nouvelle-Écosse.

Toucher pour explorer
Prince Edward Island

Île-du-Prince-Édouard

L’isolement de 14 jours est obligatoire pour tous les voyageurs autorisés qui arrivent sur l'Île-du-Prince-Édouard, à l’exception des travailleurs essentiels et des résidents de l’Île-du-Prince-Édouard qui doivent voyager pour des motifs essentiels (p. ex. un rendez-vous médical) et qui reviennent la journée même. Il est interdit d’entrer à l’Île-du-Prince-Édouard pour tout déplacement non essentiel; les non-résidents doivent obtenir une approbation avant leur voyage et avoir un plan d’isolement de 14 jours; exception pour les résidents du Qc se rendant aux Îles-de-la-Madeleine. L’Île-du-Prince-Édouard a suspendu certains déplacements en direction de la province, notamment les déplacements de non-résidents vivant à l’extérieur des provinces atlantiques qui souhaitent se rendre à l’Île-du-Prince-Édouard en tant que résidents saisonniers ou pour voir des membres de leur famille ou s’y établir de façon permanente (à moins que ce soit pour le travail ou les études). À compter du 8 juin, l’Île-du-Prince-Édouard autorisera l’entrée échelonnée des visiteurs qui ont des liens familiaux dans la province, des personnes qui s’y installent de façon permanente et des résidents saisonniers. Les personnes arrivant de l’extérieur des provinces atlantiques doivent présenter un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 réalisé moins de 72 heures avant leur arrivée. Les familles qui arrivent et qui s’isolent ensemble doivent présenter deux résultats négatifs par famille.

L’isolement de 14 jours est obligatoire pour tous les voyageurs autorisés qui arrivent sur l'Île-du-Prince-Édouard, à l’exception des travailleurs essentiels et des résidents de l’Île-du-Prince-Édouard qui doivent voyager pour des motifs essentiels (p. ex. un rendez-vous médical) et qui reviennent la journée même. Il est interdit d’entrer à l’Île-du-Prince-Édouard pour tout déplacement non essentiel; les non-résidents doivent obtenir une approbation avant leur voyage et avoir un plan d’isolement de 14 jours; exception pour les résidents du Qc se rendant aux Îles-de-la-Madeleine. L’Île-du-Prince-Édouard a suspendu certains déplacements en direction de la province, notamment les déplacements de non-résidents vivant à l’extérieur des provinces atlantiques qui souhaitent se rendre à l’Île-du-Prince-Édouard en tant que résidents saisonniers ou pour voir des membres de leur famille ou s’y établir de façon permanente (à moins que ce soit pour le travail ou les études). À compter du 8 juin, l’Île-du-Prince-Édouard autorisera l’entrée échelonnée des visiteurs qui ont des liens familiaux dans la province, des personnes qui s’y installent de façon permanente et des résidents saisonniers. Les personnes arrivant de l’extérieur des provinces atlantiques doivent présenter un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 réalisé moins de 72 heures avant leur arrivée. Les familles qui arrivent et qui s’isolent ensemble doivent présenter deux résultats négatifs par famille.

Toucher pour explorer

Terre-Neuve-et-Labrador

Les résidents du Canada atlantique (N.-B., N.-É., Î.-P.-É.) peuvent entrer à T. N. L., mais doivent s’isoler pendant 14 jours; interdiction d’entrer à T.-N.-L. pour tous les autres voyageurs canadiens, sauf pour les résidents de la province et les travailleurs de certains secteurs ainsi que d’autres exceptions approuvées par la médecin hygiéniste en chef. L’entrée est permise pour les Canadiens qui résident à l’extérieur des provinces de l’Atlantique, mais qui sont propriétaires d’une maison à T. N.-L. Un isolement de 14 jours est toutefois obligatoire. L’isolement de 14 jours est obligatoire pour tous les voyageurs qui entrent à T.-N.-L. (certaines exceptions s’appliquent pour les travailleurs essentiels).

Les résidents du Canada atlantique (N.-B., N.-É., Î.-P.-É.) peuvent entrer à T. N. L., mais doivent s’isoler pendant 14 jours; interdiction d’entrer à T.-N.-L. pour tous les autres voyageurs canadiens, sauf pour les résidents de la province et les travailleurs de certains secteurs ainsi que d’autres exceptions approuvées par la médecin hygiéniste en chef. L’entrée est permise pour les Canadiens qui résident à l’extérieur des provinces de l’Atlantique, mais qui sont propriétaires d’une maison à T. N.-L. Un isolement de 14 jours est toutefois obligatoire. L’isolement de 14 jours est obligatoire pour tous les voyageurs qui entrent à T.-N.-L. (certaines exceptions s’appliquent pour les travailleurs essentiels).

Toucher pour explorer
Yukon

Yukon

En date du 25 mai, les voyageurs qui ont reçu deux doses d’un vaccin anti-COVID-19 approuvé par Santé Canada peuvent entrer au Yukon sans avoir à s’isoler, pourvu qu’ils puissent prouver leur statut vaccinal. Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs non vaccinés ou partiellement vaccinés qui entrent au Yukon (des exceptions s’appliquent). L’isolement doit être effectué à Whitehorse (exception : les personnes qui visitent un membre de leur famille peuvent s’isoler à sa résidence). Le Yukon n’impose aucune restriction sur les déplacements, mais certaines personnes devront s’isoler à leur arrivée dans le territoire. (les voyageurs qui ont reçu deux doses d’un vaccin anti-COVID-19 n’ont pas à s’isoler); contrôle effectué aux frontières terrestres et dans les aéroports; itinéraires désignés obligatoires pour les voyageurs qui transitent par le Yukon. Plusieurs communautés et gouvernements des Premières Nations publient des avis aux voyageurs. On demande aux visiteurs de voyager de façon responsable et respectueuse.

En date du 25 mai, les voyageurs qui ont reçu deux doses d’un vaccin anti-COVID-19 approuvé par Santé Canada peuvent entrer au Yukon sans avoir à s’isoler, pourvu qu’ils puissent prouver leur statut vaccinal. Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs non vaccinés ou partiellement vaccinés qui entrent au Yukon (des exceptions s’appliquent). L’isolement doit être effectué à Whitehorse (exception : les personnes qui visitent un membre de leur famille peuvent s’isoler à sa résidence). Le Yukon n’impose aucune restriction sur les déplacements, mais certaines personnes devront s’isoler à leur arrivée dans le territoire. (les voyageurs qui ont reçu deux doses d’un vaccin anti-COVID-19 n’ont pas à s’isoler); contrôle effectué aux frontières terrestres et dans les aéroports; itinéraires désignés obligatoires pour les voyageurs qui transitent par le Yukon. Plusieurs communautés et gouvernements des Premières Nations publient des avis aux voyageurs. On demande aux visiteurs de voyager de façon responsable et respectueuse.

Toucher pour explorer

Territoires du
Nord-Ouest

Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs autorisés à entrer aux T.N.-O. qui doivent s’isoler à Yellowknife, Hay River, Inuvik, Fort Smith, Fort Simpson ou Norman Wells. Des centres d’isolement désignés se trouvent à Yellowknife, Hay River, Inuvik et Fort Smith. Les voyageurs qui ont reçu deux doses d’un vaccin anti-COVID-19 peuvent passer un test de dépistage le huitième jour de leur période d’isolement. Si le résultat est négatif, seule l’autosurveillance des symptômes est nécessaire pour le reste de la période de 14 jours. Restriction des déplacements à destination des T.N.-O.; entrée permise pour les résidents des T.N.-O. et les personnes déménageant aux T.N.-O. notamment pour le travail ou les études, ou pour soutenir des travailleurs essentiels. L’entrée est également permise pour les non résidents qui ont réservé un séjour auprès d’un exploitant d’entreprise touristique en région éloignée ayant mis en place un plan opérationnel approuvé. Des exemptions peuvent être accordées aux travailleurs essentiels, aux voyageurs du Nt, aux personnes qui doivent passer par les T.N. O. pour se rendre dans une autre province ou un autre territoire, ainsi qu’aux personnes qui doivent voyager en raison de circonstances exceptionnelles, pour des raisons familiales ou pour la pratique d’activités traditionnelles.

Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs autorisés à entrer aux T.N.-O. qui doivent s’isoler à Yellowknife, Hay River, Inuvik, Fort Smith, Fort Simpson ou Norman Wells. Des centres d’isolement désignés se trouvent à Yellowknife, Hay River, Inuvik et Fort Smith. Les voyageurs qui ont reçu deux doses d’un vaccin anti-COVID-19 peuvent passer un test de dépistage le huitième jour de leur période d’isolement. Si le résultat est négatif, seule l’autosurveillance des symptômes est nécessaire pour le reste de la période de 14 jours. Restriction des déplacements à destination des T.N.-O.; entrée permise pour les résidents des T.N.-O. et les personnes déménageant aux T.N.-O. notamment pour le travail ou les études, ou pour soutenir des travailleurs essentiels. L’entrée est également permise pour les non résidents qui ont réservé un séjour auprès d’un exploitant d’entreprise touristique en région éloignée ayant mis en place un plan opérationnel approuvé. Des exemptions peuvent être accordées aux travailleurs essentiels, aux voyageurs du Nt, aux personnes qui doivent passer par les T.N. O. pour se rendre dans une autre province ou un autre territoire, ainsi qu’aux personnes qui doivent voyager en raison de circonstances exceptionnelles, pour des raisons familiales ou pour la pratique d’activités traditionnelles.

Toucher pour explorer

Nunavut

Isolement obligatoire pour tous les voyageurs arrivant des Territoires du Nord-Ouest. Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les résidents du Nunavut qui rentrent d’Iqaluit. Tous les voyageurs autorisés doivent s’isoler pendant 14 jours avant de prendre l’avion pour le Nunavut (exception : voyageurs arrivant directement de Churchill, au Manitoba); isolement obligatoirement effectué dans l’un des sites désignés par le gouvernement à Edmonton, Winnipeg, Ottawa ou Yellowknife. En date du 26 avril, les déplacements en direction et au départ d’Iqaluit sont restreints. « Bulle » de voyage avec Churchill, au Manitoba (aucun isolement requis pour les voyageurs arrivant directement de Churchill); interdiction d’entrer au Nunavut pour les autres voyageurs, sauf pour les résidents du Nunavut et les travailleurs essentiels ayant obtenu une permission écrite de l’administrateur en chef de la santé publique les autorisant à entrer sur le territoire. Les déplacements non essentiels à l’intérieur du Nunavut sont déconseillés.

Isolement obligatoire pour tous les voyageurs arrivant des Territoires du Nord-Ouest. Isolement obligatoire de 14 jours pour tous les résidents du Nunavut qui rentrent d’Iqaluit. Tous les voyageurs autorisés doivent s’isoler pendant 14 jours avant de prendre l’avion pour le Nunavut (exception : voyageurs arrivant directement de Churchill, au Manitoba); isolement obligatoirement effectué dans l’un des sites désignés par le gouvernement à Edmonton, Winnipeg, Ottawa ou Yellowknife. En date du 26 avril, les déplacements en direction et au départ d’Iqaluit sont restreints. « Bulle » de voyage avec Churchill, au Manitoba (aucun isolement requis pour les voyageurs arrivant directement de Churchill); interdiction d’entrer au Nunavut pour les autres voyageurs, sauf pour les résidents du Nunavut et les travailleurs essentiels ayant obtenu une permission écrite de l’administrateur en chef de la santé publique les autorisant à entrer sur le territoire. Les déplacements non essentiels à l’intérieur du Nunavut sont déconseillés.

Toucher pour explorer

#ExplorezSansFin le Canada depuis chez vous