Avant de planifier un voyage, vérifiez les restrictions de déplacement et les fermetures de frontières en vigueur, et communiquez avec les entreprises sur place afin de confirmer la disponibilité et faire une réservation.

 

Chefs et brasseries artisanales primés, viticulteurs pionniers et artistes de la bonne chère : on les retrouve tous au Canada, et ça commence à faire du bruit dans le monde entier.​

 

Effectivement, l’époque où les spécialités canadiennes connues se limitaient au bacon, au sirop d’érable et aux « queues de castor » (des beignets plats) est bel et bien révolue. Bien sûr, vous les trouverez toujours au menu dans tout le pays, mais elles figurent désormais à côté d’une pléthore d’autres mets d’inspiration locale et internationale aussi variés que le pays l’est. Même les endroits où l’on casse la croûte ont changé : il y a davantage de choix pour se régaler avec les meilleurs produits du Canada. Voici un survol de ce que vous pouvez manger de bon et des endroits où s’attabler de l’autre côté de l’océan, de l’Atlantique au Pacifique.

Vancouver, en Colombie-Britannique

Vancouver, ville portuaire située au bord de l’océan Pacifique et dans la fertile vallée du Fraser, est fière de servir des plats locaux et de saison. Ajoutez à cela le goût des expériences culinaires créatives et des chefs de tous les horizons culturels et vous obtenez les ingrédients parfaits qui font de la ville un haut lieu de la gastronomie canadienne. Longtemps appréciée des locavores, la scène culinaire de Vancouver est en pleine expansion et se fait aujourd’hui connaître dans le monde entier avec ses restaurants où œuvrent des chefs célèbres (essayez Vij’s ou Hawksworth), son bistrot qui sert des spécialités des Premières nations (Salmon n’ Bannock), près de 100 camions restaurants, le Dine Out Vancouver Festival (la plus grande fête gastronomique annuelle au Canada) et des activités comme la visite gastronomique du quartier Gastown (Non disponible actuellement. Consultez le site Web de l’organisation pour avoir plus de détails.) qui figure sur la liste des expériences canadiennes distinctives.

Banff, en Alberta

Connue pour ses vues époustouflantes sur les montagnes Rocheuses et sa proximité avec les lacs glaciaires d’un bleu turquoise, Banff est une charmante ville de montagne qui sait également titiller le palais avec de nombreuses offres gastronomiques. Ses rues pleines de boutiques et de bistrots forment un petit centre au cœur du parc national Banff, à une heure et demie de route à l’ouest de Calgary : vous y trouverez notamment la rôtisserie Chuck’s Steakhouse qui met à l’honneur du bœuf albertain nourri à l’herbe. Prenez la télécabine de Banff pour gravir le mont Sulphur et atteindre le Sky Bistro, le restaurant perché au sommet qui propose des plats de la région. Au sein de l’hôtel Fairmont Banff Springs, lieu historique national du Canada niché dans un célèbre site du patrimoine mondial de l’UNESCO, l’expérience canadienne distinctive « Un festin de roi » ravira les papilles et les esprits.

Saskatoon, en Saskatchewan

Saskatoon, ville aux neuf ponts et « nouvelle destination gastronomique en vogue » selon le magazine Forbes, propose de bons petits plats de la région des Prairies, une cuisine internationale de qualité et des restos « de la ferme à la table ». Passez chez Baba’s Homestyle Perogies pour déguster des raviolis ukrainiens faits à la main (ne manquez pas la fusion avec un classique canadien : la poutine de perogies!); partagez quelques assiettes d’authentique cuisine italienne au restaurant familial Taverna; et retrouvez de la viande, du poisson, des plantes et des champignons de la Saskatchewan au menu chez Primal et Ayden Kitchen & Bar (le restaurant de Dale MacKay, gagnant de la première saison de l’émission Top Chef Canada). Impossible de vous décider? Si vous visitez la Saskatchewan en été, rendez-vous au traditionnel festival annuel A Taste of Saskatchewan (Sera de retour en 2021.), un événement divertissant qui met à l’honneur les restaurants du coin et où les toques blanches s’affrontent lors de la compétition « The Chef’s Series ».

Winnipeg, au Manitoba

Rien de tel qu’une balade au marché de la Fourche de Winnipeg pour s’ouvrir l’appétit et entrevoir tout ce que cette province des Prairies propose de bon. Parmi la vingtaine d’étals de nourriture et de boissons au rez-de-chaussée, savourez de la fusion japonaise (KYU Grill), un morceau de morue, de flétan ou de doré frit (Fergie’s Fish’n Chips), un hamburger de bœuf manitobain élevé en liberté (Nuburger) ou 14 parfums de glace (Neon Cone). Au passage, vous allez aussi trouver quelques « spécialités canadiennes » qui sont toujours sur la liste des dix à goûter lors d’un voyage. Passez ainsi à Mini Donuts Factory et dégustez votre donut avec un bon café au lait à Fools & Horses ou avec l’une des 20 bières artisanales et 20 vins sur la carte de The Common. Montez à l’étage pour découvrir des produits locaux comme les bijoux faits à la main de Qutie & Co. et les bougies artisanales créatives de Coal and Canary.

Comté de Prince Edward, en Ontario

La destination élue « capitale ontarienne de la gastronomie » se trouve à trois heures de route à l’est de Toronto. Le comté de Prince Edward est une île située le long de la rive nord-est du lac Ontario, riche d’un long passé agricole. Aujourd’hui, plus de 45 établissements vinicoles, une scène cidricole naissante et une multitude de restaurants dans la mouvance « de la ferme à la table » offrent des plats et boissons qui comptent parmi les meilleurs du Canada. Lancez-vous dans une expérience canadienne distinctive d’une journée, l’aventure culinaire « Richesses gastronomiques du comté » : après avoir choisi votre menu, vous ferez vos achats sur place et préparerez un déjeuner dans le corps de ferme (qui date des années 1830) de l’école de cuisine From the Farm. Visitez les vignobles locaux, puis allez vous reposer à la confortable auberge The Inn at Huff Estates, qui n’est qu’à dix minutes de l’école de cuisine.

Cantons de l’Est, au Québec

Vin, fromage, bière, et plats avec des ingrédients locaux : au Québec, les Cantons de l’Est remplissent tous les critères d’une escapade gourmande pour déguster ce que le Canada propose de mieux en termes de gastronomie. Située à deux heures de route à l’est de Montréal, cette région fertile qui borde les États du Vermont, du New Hampshire et du Maine produit plus de 60 % du vin de la belle province. Prenez le volant (ou un vélo!) pour parcourir les 140 kilomètres de la Route des vins Brome-Missisquoi ou flânez le long des 170 kilomètres de la Route des vins de l’Estrie, un itinéraire un peu plus hors des sentiers battus. Faites-vous plaisir en dégustant le bleu bénédictin de l’Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac, sirotez la brune « L’Abysse de la Gorge » à la Microbrasserie Coaticook, puis dégustez de la cuisine du terroir québécoise au restaurant Le Hatley du Manoir Hovey avant de pousser la porte de votre chambre de luxe avec vue sur le lac Massawippi et cheminée.

St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador

Connue depuis longtemps pour ses fruits de mer, son gibier et ses spécialités locales originales comme le pudding aux fruits secs Figgy Duff et le « pot-au-feu » du dimanche, la province maritime de Terre-Neuve-et-Labrador est aujourd’hui fière de sa scène gastronomique florissante et de ses grands chefs derrière les fourneaux. Cela se voit notamment à St. John’s, la capitale provinciale aux maisons colorées, où les établissements se sont employés à nouer des liens avec les agriculteurs et les pêcheurs locaux. Attablez-vous au Chinched Restaurant & Deli pour savourer des planches de charcuterie et de fromage artisanaux ou testez le menu qui change au fil des saisons du Mallard Cottage, un restaurant dans une bâtisse du XVIIIe siècle située au cœur du village de pêcheurs de Quidi Vidi, à cinq minutes du centre-ville. Puis, passez déguster une blonde « Come From Away » au YellowBelly Brewery & Public House, qui fait brasserie et bar dans un édifice en pierre qui date de 1725.

Fredericton, au Nouveau-Brunswick

Les chefs font aussi du bruit en cuisine au Nouveau-Brunswick, et surtout à Fredericton, la capitale provinciale sur le fleuve Saint-Jean. Découvrez la cuisine canadienne moderne à 11th Mile, où le chef Peter Tompkins utilise des ingrédients du coin pour concocter des assiettes de paillard de poulet avec sa salade, de culotte de bœuf poêlé, de légumes grillés et de céréales ainsi que des cocktails créatifs comme le « Pushover » au saké. Vous pouvez aussi prendre la toque du chef et vous préparer un bon plat en allant au marché fermier traditionnel Boyce Farmers Market de Fredericton pour acheter des crosses de fougère, des myrtilles et autres produits de saison. N’oubliez pas de rapporter des souvenirs gourmands comme des chocolats artisanaux et des vins locaux et, si vous avez de la place dans vos valises, une sculpture originale pour votre jardin.

Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard

À Charlottetown, la capitale provinciale de l’Île-du-Prince-Édouard, on aime la bonne chère. Participez à une expérience canadienne distinctive en vous inscrivant à l’atelier intensif de cuisine insulaire (Sera de retour en 2021.) : vous découvrirez où vous procurer des ingrédients locaux et comment préparer un plat du coin à votre goût à l’école de cuisine Culinary Institute of Canada. Gardez l’œil sur les camions restaurants, comme Truckin’ Roll, qui sert des glaces thaïlandaises dont les parfums aux noms amusants (« Banana Rum-public » ou « Mint to Be ») font la part belle aux ingrédients de l’Île-du-Prince-Édouard. Enfin, ne partez pas sans prendre un repas au Salt & Sol Restaurant and Lounge, un restaurant qui ouvre en saison et propose des moules (tout juste pêchées!) accompagnées de frites, des tacos et des tapas, et un dîner de fruits de mer locaux au Cork & Cast, le seul restaurant sur l’eau du Canada atlantique.

Toute la province de la Nouvelle-Écosse

Vous n’avalerez pas des kilomètres pour rien en Nouvelle-Écosse, où trois routes gourmandes à thème sillonnent la province de bout en bout. Comme la province assure à elle seule un quart de la production nationale de fruits de mer, rien d’étonnant à ce que deux de ces routes fassent honneur aux délices de l’océan. Dégustez le plus célèbre crustacé de la côte Est à toutes les sauces, en sandwich comme en fondue, sur la route du homard « Nova Scotia Lobster Trail ». Savourez des bols fumants de chaudrée de fruits de mer sur la route « Nova Scotia Chowder Trail ». Ou sirotez ce que le terroir produit de mieux sur la route « Nova Scotia Good Cheer Trail », la toute première du genre au Canada dédiée au vin, à la bière, au cidre et aux spiritueux.

Whitehorse, au Yukon

La scène gastronomique du Yukon est en pleine ébullition et le territoire a bien plus à offrir que son fameux « sourtoe cocktail » dans lequel marine… un doigt de pied! À Whitehorse, la capitale territoriale, rendez-vous chez Antoinette’s pour des plats caribéens comme les crevettes tigrées au citron vert et le ragoût de poulet au curry; chez Klondike Rib & Salmon (en saison) pour des boulettes de gibier sauvage, du filet d’élan en croûte et du saumon fumé à froid; et à G&P on Main pour tous les plats classiques d’une rôtisserie. À seulement 55 kilomètres au sud de la ville, l’auberge-restaurant Inn on the Lake est fière d’utiliser des ingrédients locaux comme les baies boréales et le saumon rouge : dînez là et restez pour la nuit ou faites-vous plaisir en prenant un forfait, comme le Yukon Whisky & Wine Weekend Tour, une escapade gourmande pour découvrir les meilleurs vins et whiskys du territoire.

 

Venez pour le paysage, mais attardez-vous pour déguster les saveurs locales et internationales du Canada.

Related Posts