Avant de planifier un voyage, vérifiez les restrictions de déplacement et les fermetures de frontières en vigueur, et communiquez avec les entreprises sur place afin de confirmer la disponibilité et faire une réservation.

 

Le Canada est le deuxième plus grand pays du monde avec ses 9,8 millions de kilomètres carrés. Pour le découvrir, il faut donc prendre le volant et faire de la route. Oui, elle peut être longue, mais en chemin, vous découvrirez toute l’étendue des paysages, des sommets et vallées taillées par l’érosion glaciaire aux marais couverts d’oiseaux. Les étapes ne manqueront pas pour admirer la vue, explorer ces lieux dont tout le monde parle, puis poser sa tête sur un oreiller après tant de kilomètres avalés.

 

Vous ne savez pas sur quelle route commencer la visite de ce vaste et riche territoire? Pas de problème, on est là pour vous faciliter la tâche. Voici donc une liste des meilleures aventures dans les dix provinces du Canada et dans deux de ses trois territoires. (À ce jour, aucune route ne mène encore au Nunavut ou ne relie ses communautés.) Pour démarrer, il ne vous reste plus qu’à choisir celle qui vous tente et à prendre le volant!

La route Sea-to-Sky, Colombie-Britannique

Attachez votre ceinture pour cette escapade de 162 kilomètres sur la route Sea-to-Sky (route 99) qui commence à Vancouver, ville côtière bohème et décontractée. Vous allez remonter vers le nord et serpenter à travers la forêt, les montagnes et les terres agricoles en passant notamment par Squamish et Whistler, deux hauts lieux des activités en plein air, avant d’arriver dans la petite ville de Pemberton, au cœur d’une vallée agricole. Arrêtez-vous au parc provincial Shannon Falls pour vous dégourdir les jambes, faites une pause bien méritée à la brasserie Backcountry Brewing et passez la nuit dans une chambre d’hôtes chez Sweetwater Lane Farm B&B. Prenez quelques jours pour effectuer le périple et partez en milieu de semaine pour éviter la circulation.

La promenade des Glaciers, Alberta

Votre aventure canadienne aurait les Rocheuses en toile de fond? Suivez les 235 kilomètres de la promenade des Glaciers et soyez aux premières loges pour découvrir de captivants glaciers et lacs à l’eau turquoise, des incontournables de la région. Partez du hameau de Lake Louise dans le parc national Banff, puis filez vers le nord le long de la route 93 pour admirer, entre autres, le lac Herbert dont les eaux réfléchissent parfaitement le paysage, la vue panoramique sur le glacier Athabasca et les deux torrents d’eau des chutes Sunwapta. Accrochez votre tuque pour la nuit en vous arrêtant sur le chemin au gîte Glacier View Lodge, récemment rénové. Sinon, attendez la fin de la balade et séjournez au confortable Chateau Jasper, niché dans le parc national Jasper. Comptez une journée entière pour le trajet, mais prenez quelques jours de plus pour explorer les champs de glace et les deux parcs pendant la saison creuse au printemps et celle des couleurs à l’automne.

Les deux balades du parc national des Prairies, Saskatchewan

La Saskatchewan réserve des attractions éclectiques en bordure de ses routes, et il y a de la nouveauté dans l’air. Grâce à l’ouverture de la promenade des Badlands en 2019, ce n’est plus une, mais désormais deux balades qui vous attendent au cœur du Canada et du parc national des Prairies. Depuis le village de Wood Mountain, roulez vers le sud jusqu’à la route asphaltée dans le bloc Est du parc où, pendant 11 kilomètres, vous pourrez voir la fragile prairie sauvage. Gagnez ensuite le bloc Ouest, juste au sud de Val Marie, pour observer les bisons des plaines, des furets à pieds noirs et les fermes historiques de colons au fil des 80 kilomètres de la route panoramique de l’Écocircuit qui forme une boucle. Comptez entre un et plusieurs jours pour une aventure qui totalise 286 kilomètres.

La route de la région d’Entre-les-Lacs, Manitoba

Plongez dans l’histoire et la nature du Manitoba pendant un, deux ou trois jours au cours de ce voyage de 300 kilomètres au cœur de la région d’Entre-les-Lacs, à cheval sur les deux mers intérieures de la province, le lac Winnipeg et le lac Manitoba. Laissez derrière vous Winnipeg, la dynamique capitale, et filez vers le nord où vous attendent le lieu historique national de Lower Fort Garry, le marais Oak Hammock, les célèbres quais en bois du lac Winnipeg et la plage Winnipeg Beach, propice à la baignade. Faites un détour à l’ouest pour voir les nids de serpents Narcisse Snake Dens (à visiter au printemps ou à l’automne pour mieux observer les reptiles) avant de revenir sur le littoral du lac et d’explorer Gimli et Hecla Village, deux petites villes au surprenant héritage islandais. Terminez par une partie de golf au centre de villégiature Lakeview Hecla Resort et restez-y pour la nuit.

La route de Toronto à Stratford, Ontario

Cette balade de deux jours dans le sud-est de l’Ontario vous permettra de découvrir les sites touristiques d’une grande métropole et les coulisses d’une ville qui sait se mettre en scène. Passez la journée à flâner dans les musées et galeries de Toronto avant de vous reposer dans une chambre à la décoration artistique du Gladstone Hotel ou au très chic hôtel Kimpton Saint George. Le lendemain, filez vers l’ouest : Stratford vous attend 150 kilomètres plus loin avec son architecture victorienne et ses pièces de théâtre. C’est en effet là que se tient chaque année le festival de Stratford dédié à cet art. En chemin, jetez un coup d’œil au musée du château Kilbride de Baden qui vaut le détour pour ses ornements.

La route de Montréal à la Gaspésie, Québec

Prenez une semaine ou plus pour découvrir plusieurs facettes du Québec au fil des 975 kilomètres de cette charmante route qui devrait figurer sur la liste des balades incontournables au Canada. Visitez Montréal et Québec, qui ont remporté respectivement la troisième et la première place au palmarès des meilleures villes canadiennes lors de l’édition 2019 des prix World’s Best Awards de Travel + Leisure. Puis suivez le fleuve Saint-Laurent vers le nord-ouest jusqu’à la péninsule de la Gaspésie et son impressionnant rocher Percé. Observez les baleines, les caribous et les immanquables fous de Bassan avec leurs ailes à bout noir si caractéristiques. Vous pouvez aussi remettre les villes à plus tard et vous lancer dans le circuit complet de la Gaspésie.

Le circuit aux accents irlandais Irish Loop, Terre-Neuve-et-Labrador

Baladez-vous d’abord à pied pour admirer les rangées de maisons colorées à St. John’s, capitale de Terre-Neuve-et-Labrador, la ville la plus à l’est et la plus ancienne d’Amérique du Nord. Puis roulez vers le sud où vous attendent les 309 kilomètres de ce circuit le long du littoral jalonné d’aventures en plein air et de merveilles de la nature. Observez les baleines et les oiseaux de mer lors d’une excursion en bateau dans la baie Witless ou entreprenez une randonnée sur le sentier East Coast Trail qui longe les falaises et offre une vue sur des rochers taillés par l’érosion. Passez chez Lighthouse Picnics, un service de vente à emporter installé dans le phare historique datant de 1870, puis savourez vos sandwiches frais et votre limonade dehors, en regardant passer les icebergs à la dérive.

La route de la baie de Fundy, Nouveau-Brunswick

Lancez-vous dans l’un des itinéraires routiers incontournables au Canada pour découvrir la puissance de l’océan dans la baie de Fundy, au Nouveau-Brunswick. C’est là qu’ont lieu les plus fortes marées du monde, soit quelque 150 milliards de tonnes d’eau qui surgissent et se retirent toutes les six heures avec une amplitude qui atteint les 15 mètres. Mettez-vous en condition pour ce voyage de quatre jours sur 225 kilomètres en prenant une collation dans la pittoresque maison Thomas Williams House à Moncton, un édifice qui date de 1883. Filez ensuite vers la côte et promenez-vous sur le lit de l’océan à marée basse au parc des rochers Hopewell Rocks pour voir les « rochers en forme de pots de fleurs », des formations de grès taillées par l’érosion et surmontées d’arbres. Assistez au Festival de la marée montante qui a lieu tous les ans au mois d’août dans le parc national Fundy, et ne manquez pas de faire une excursion en kayak dans les grottes marines aux parois en roches rouges de St Martins lors de la dernière étape du périple. Continuez à parcourir le Nouveau-Brunswick en suivant ces itinéraires.

Le circuit côtier de North Cape, Île-du-Prince-Édouard

C’est peut-être la plus petite province du Canada, mais l’Île-du-Prince-Édouard peut se vanter d’avoir aussi sa part de belles balades en voitures. Gourmands et gourmets seront particulièrement attirés par ce circuit dans la péninsule ouest, quatre jours de route sur 350 kilomètres dédiés à la dégustation des produits frais de l’île. Découvrez comment les pommes de terre de l’Île-du-Prince-Édouard se sont frayé un chemin sur toutes les tables lors d’une visite au musée Canadian Potato Museum, puis savourez-en une ou deux garnies de homard, de porc braisé et de bien d’autres ingrédients au restaurant PEI Potato Country Kitchen attenant. Dégustez des huîtres de Malpeque à la renommée mondiale dans le charme rural du restaurant-magasin Malpeque Oyster Barn. Pour des moules et des petits pains fourrés de homard, allez chez Catch Kitchen + Bar. Et puisque vous aurez sûrement soif, commandez une bière blonde Drag'n Anchor à la brasserie Moth Lane Brewing.

La route de Halifax à la piste Cabot, Nouvelle-Écosse

Commencez par une dose d’animation urbaine à Halifax, la dynamique capitale, puis partez en campagne pour découvrir l’île du Cap-Breton et la piste Cabot. Ce circuit incontournable au Canada et célèbre dans le monde entier est nommé d’après l’explorateur italien Jean Cabot qui a débarqué sur ces côtes en 1497. Pendant 300 kilomètres, la route serpente et grimpe le long du littoral pour vous conduire des plages balayées par l’écume et des paisibles villages de pêcheurs jusqu’aux versants boisés et au sommet des falaises. Prévoyez quatre jours complets pour visiter Baddeck sur la rive du lac Bras d’Or, le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton et ses 26 sentiers de randonnée, ainsi que la ville de Chéticamp, empreinte de culture acadienne.

La route Dempster, Yukon

Niché dans le nord-ouest du Canada, le Yukon compte peu d’habitants (38 500), mais de nombreuses montagnes et 4 989 kilomètres de routes entretenues. Comptez entre cinq et sept jours pour parcourir les 737 kilomètres de la route Dempster, l’itinéraire qui offre la plus belle expérience hors des sentiers battus dans le territoire. Faites le plein de provisions tout en remontant au temps de la ruée vers l’or à Dawson City, avec au programme une balade à pied à la découverte de l’histoire de la ville, un spectacle de cancan et le douteux « Sourtoe Cocktail » (si un verre d’alcool dans lequel baigne un orteil ne vous rebute pas, bien sûr). Filez ensuite vers le nord à travers la toundra pleine d’animaux sauvages. Passez le cercle arctique et prenez deux traversiers pour vous rendre à Inuvik, dans les Territoires du Nord-Ouest. Admirez les tons rouges, jaunes et oranges de la toundra au début de l’automne, empruntez les routes de glace en hiver, observez les animaux sauvages au printemps et vivez l’expérience du soleil qui ne se couche jamais en été.

La route de glace d’Inuvik à Aklavik, Territoires du Nord-Ouest

L’hiver venu, quelque 2 000 kilomètres de routes de glace sont tracés dans les vastes Territoires du Nord-Ouest du Canada. Impraticable le reste de l’année, ce réseau d’eau gelée relie 12 villes et leurs habitants au monde extérieur. Si vous voulez une expérience canadienne vraiment hors des sentiers battus, imitez les gens de la région et empruntez la route de glace sur les 117 kilomètres qui séparent Inuvik du hameau d’Aklavik. Le ministère du Tourisme des T.N.-O. qualifie l’aventure de « jolie et joliment légendaire ». Profitez de la vue sur les monts Richardson en traversant le delta du Mackenzie. Les conditions météos peuvent être imprévisibles sur les routes canadiennes en hiver, alors faites preuve de prudence et préparez-vous à toutes les éventualités.

La route Transcanadienne

Vous avez la détermination nécessaire pour entreprendre la grande, grande traversée du Canada? Parcourez le pays d’un océan à l’autre grâce à la Transcanadienne, la route de 7 820 kilomètres inaugurée en 1962 qui passe par les dix provinces et relie la plupart des grandes villes. Commencez votre voyage à l’ouest à Victoria, en Colombie-Britannique, ou à l’est à St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador. Dans tous les cas, prenez votre temps (au moins deux semaines) : après tout, il s’agit de la route nationale la plus longue du monde qui vous offrira certainement un voyage mémorable.

 

Quelques conseils pour découvrir le Canada en voiture

 

Quelle que soit la route que vous allez découvrir au Canada, gardez ces conseils à l’esprit pour un voyage facile et mémorable :

 

  • Les lois sur les distractions au volant interdisent l’usage d’un appareil électronique portatif en conduisant.
  • Lorsque vous dépassez un véhicule d’urgence immobilisé au bord d’une route, les lois sur le « corridor de sécurité » s’appliquent.
  • Vous devez acheter un laissez-passer si vous prévoyez de vous arrêter ou de passer la nuit dans un parc national.
  • Redoublez de prudence lorsqu’il y a beaucoup de circulation en été, de même qu’autour des zones de construction et des lieux de passage d’animaux sauvages, et dans des conditions hivernales.
  • Les établissements et attractions n’ouvrent parfois qu’en été, en particulier dans les zones rurales. Il est préférable de téléphoner à l’avance pour se renseigner pendant la basse saison.

 

Partir à l’aventure sur les routes du Canada est l’un des meilleurs moyens de voir ce pays aux contrées étendues.

 

Related Posts