Fairmont Le Château Frontenac
Day 1: Quebec City
Point de départ

Les incontournables

Avec son histoire pluriséculaire, son arrondissement du Vieux-Québec désigné site du patrimoine mondial de l’UNESCO, son mélange captivant de cultures et ses restaurants primés, Québec a, à première vue, quelque chose de surréel.   Fondée en 1608 et seule ville au nord du Mexique à posséder encore des murailles, Québec n’en est pas moins résolument ancrée dans le réel pour autant. Une atmosphère festive y règne douze mois par année, et vous n’aurez pas à aller bien loin pour profiter des nombreux attraits de cette destination à nulle autre pareille.

 

  • Musée national des beaux-arts du Québec : Si on commençait par un peu d’histoire québécoise et un coup d’œil sur l’avenir qui se dessine? Ne manquez pas d’aller admirer les collections d’art ancien et contemporain du Musée des beaux-arts du Québec. Celui-ci possède près de 40 000 œuvres! Explorez les collections en ligne avant votre visite. Vous pouvez même sauvegarder vos œuvres favorites et les retrouver une fois sur place.
  • Le quartier Petit-Champlain : Quoi de mieux pour s’imprégner de l’âme d’une ville que de déambuler tranquillement dans ses rues? Pour découvrir le quartier Petit-Champlain, ses rues pavées, ses boutiques mode et son architecture d’un autre temps, nul besoin de carte; marchez jusqu’à perdre vos repères et voyez où le hasard vous mène! Pour vous y rendre, empruntez le funiculaire construit en 1879 (et modernisé en 1998). La vue sur la ville vaut le détour.
  • La relève de la garde : Non, vous n’êtes pas au palais de Buckingham. Mais cette cérémonie à la Citadelle, classée lieu historique national du Canada, est de fait inspirée par le rituel quotidien londonien. Voyez les soldats du Royal 22Régiment perpétuer cette tradition militaire haute en couleur, vêtus de leur flamboyant uniforme rouge et de leur casque de poil. Frissons garantis!

 

À manger

Québec est assurément un haut lieu de la gastronomie typiquement canadienne. Commencez par un goûter léger, puis osez les mets traditionnels, à base de gibier, par exemple.

 

  • Cantook : Depuis 1982, ce café torréfie les meilleurs grains qu’il puisse trouver pour enchanter les papilles, qu’il s’agisse d’infusions à froid ou de fumants lattés. Installez-vous confortablement dans cet antre chaleureux pour déguster une pâtisserie et la boisson de votre choix tout en méditant sur le nom de l’endroit. Il vient en fait d’une déformation du terme anglais cant hook, qui désigne un tourne-billes, outil utilisé en foresterie pour manutentionner le bois. 
  • Aux Anciens Canadiens : Construite de 1675 à 1676, la Maison Jacquet est la plus ancienne du Québec. Un endroit tout désigné pour faire plus ample connaissance avec la cuisine traditionnelle. Au menu, de généreux plats de gibier comme le filet de bison ou encore la poutine de patte de cochon, et des desserts comme la tarte au sirop d’érable.

 

En soirée

Pour conclure votre journée de découverte, que diriez-vous de faire quelques achats gourmands et de dormir dans un château?

 

  • À lÉpicerie J.A. Moisan, la plus ancienne d’Amérique du Nord, vous trouverez toute une gamme de produits québécois : fromages, bières artisanales, savons, épices, thés. À l’étage, les anciens appartements sont devenus L’Auberge J.A. Moisan, où vous attendent quatre chambres toutes plus victoriennes les unes que les autres.
  • Fairmont Le Château Frontenac : C’était déjà l’hôtel le plus photographié au monde. Aujourd’hui coiffé d’une nouvelle couronne, au terme d’un chantier de rénovation de plusieurs millions de dollars lancé en 2018, ce majestueux édifice est au sommet de sa beauté. Faites-vous plaisir en vous offrant une nuitée ou deux dans ce lieu historique national qui surplombe le fleuve Saint-Laurent, juste à l’extérieur des fortifications. Vous arpenterez les mêmes lieux que nombre d’invités de marque : la reine Elizabeth, Alfred Hitchcock et Charles Lindbergh sont quelques-unes des personnalités que l’hôtel a accueillies depuis son ouverture en 1893.
 
Parc National du Bic
Day 2: Rimouski
Durée du trajet : 4,5 heures

Les incontournables

Quittez le brouhaha de la ville pour embrasser la sérénité de la forêt et de la côte.

  • Parc national du Bic : De l’été jusqu’au début de l’automne, vous apercevrez facilement des phoques gris et des phoques communs se prélassant sur les rochers dans l’estuaire du Saint-Laurent. En hiver, chaussez des skis de fond, des raquettes ou des bottes de randonnée pour parcourir les nombreux sentiers du parc, sans manquer de vous arrêter dans un de ses relais chauffés pour reprendre votre souffle et admirer les saisissants panoramas.

 

À manger

Faites le plein de cuisine gaspésienne et de cidre québécois.

  • Le Crêpe Chignon : Ce restaurant de Rimouski sert des classiques de la cuisine française, comme des escargots et des caquelons d’œufs. Mais on y vient surtout, comme son nom l’indique, pour ses savoureuses crêpes. Démarrez la journée avec la crêpe « Crack sur moi », garnie de saucisse, de pomme et d’Emmental et recouverte d’un œuf frit. Vous arrivez juste à temps pour le lunch? Profitez-en pour déguster un cidre du Québec et, pour la touche finale, pensez à la crêpe au sucre d’érable.

 

En soirée

Les vues imprenables de la côte continueront de vous accompagner jusqu’à votre hôtel.

  • Hôtel Le Saint-Germain : Les chambres épurées et spacieuses de cet établissement rimouskois en bordure du fleuve sont pensées pour votre plus grand confort. Vous y aurez notamment votre propre machine à café (on peut aussi vous apporter le petit-déjeuner continental à la chambre). L’hôtel offre également une salle de sport et même un espace de travail partagé, au cas où vous auriez un peu de travail à faire.
 
Couleur Chocolat à Sainte-Anne-des-Monts
Day 3: Sainte-Anne-des-Monts
Durée du trajet : 3 heures

Les incontournables

Faites corps avec la nature sauvage en traîneau à chiens et au pays du caribou et de l’orignal.

 

  • Le traîneau à chiens : Près de Matane, prenez la route 195 vers le sud jusqu’au village de Saint-Vianney pour vivre l’expérience inoubliable d’une sortie en traîneau à chiens aux côtés de huskies sibériens et alaskans. Apprenez à conduire votre propre traîneau et participez à l’attelage des chiens avant le départ.
  • Parc national de la Gaspésie : Caribou ou orignal? Vous aurez ici la chance de voir ces deux créatures impressionnantes dans leur habitat naturel. La création du parc, en 1937, visait même précisément à protéger le caribou de la Gaspésie, une espèce en voie de disparition. Toute l’année durant, on peut explorer les nombreux sommets en haute altitude de ce territoire protégé, ses paysages de la toundra et ses rivières grouillantes de saumon.
  • Musée des phares : De retour sur la côte, faites un arrêt au Musée des phares de La Martre. Optez pour la visite guidée de cette structure octogonale rouge bien caractéristique et voyez l’exposition sur les naufrages, sans oublier de passer à la boutique de souvenirs.

 

À manger

Savourez la cuisine d’antan du Québec et de la Gaspésie, mais aussi des douceurs bien d’aujourd’hui qui mettent la forêt dans votre assiette.

  • La Broue dans l’Toupet : Le bœuf grillé est à l’honneur dans ce pub gastronomique de Sainte-Anne-des-Monts situé sous le même toit que Hôtel & Cie. Vous y trouverez des plats tout simples comme des cornichons frits accompagnés de sauce au raifort et des assiettes vedettes comme le tartare de cerf rouge et les côtes de porc du Québec, expressions de la cuisine du terroir chère à l’établissement.
  • Couleur Chocolat : Réservez du temps pour passer faire une expérience gustative surprenante à cette chocolaterie artisanale de Sainte-Anne-des-Monts. Un avant-goût? Ses « chocolats forestiers » sont faits d’ingrédients récoltés dans la forêt voisine, dont le sapin baumier, le carvi sauvage et le panais!

 

En soirée

Voyez le soleil se coucher puis se lever dans le parc, au milieu des montagnes.

  • Gîte du Mont-Albert : Vous ne pouvez pas vous résigner à quitter le parc? Installez-vous confortablement au Gîte du Mont-Albert, un hôtel quatre étoiles en plein cœur du spectaculaire parc national de la Gaspésie. Toutes les chambres ont une vue sur le fameux mont.
 
Parc national Forillon
Day 4: The city of Gaspé
Durée du trajet : 3 heures

Les incontournables

Préparez-vous pour une journée à thématique historique. Partez en randonnée dans des sentiers anciens, découvrez la culture autochtone et voyez l’endroit où les explorateurs français sont arrivés au Canada. 

  • Parc national Forillon : Une fois parvenu « là où la terre prend fin », vous vous trouverez aussi au début du Sentier international des Appalaches. Mais avant d’amorcer votre promenade dans ces sentiers patrimoniaux qui longent de vieilles granges, traversent des érablières et surplombent des falaises, prenez quelques minutes pour admirer la beauté des lieux. Avec un peu de patience, vous pourriez même voir une baleine bleue jaillir des eaux de la baie de Gaspé ou du golfe du Saint-Laurent.
  • La croix de Gaspé : Quand il a débarqué en 1534 à l’endroit qui allait devenir Gaspé, Jacques Cartier y a planté une croix en bois, symbole de la prise de possession du territoire par le roi de France François Ier. Sur la rive, recherchez la croix de granite de 42 tonnes qui a été érigée pour marquer le 400e anniversaire de l’arrivée des explorateurs français au Canada.
  • Site d’interprétation micmac de Gespeg : Les communautés autochtones font partie intégrante du passé et du présent du Québec. Offrez-vous une visite guidée d’un campement traditionnel qui vous renseignera sur la culture des Micmacs, leurs croyances et coutumes ancestrales et les outils qu’ils utilisaient au xviie siècle.
  • Le Berceau du Canada : Situé aux abords de la rivière York, ce site d’interprétation se compose d’une maison patrimoniale et de bâtiments reconstitués qui proposent une représentation du cœur du village en 1900. Les soirs d’été et d’automne, on y présente gratuitement Conte de vents et marées, un spectacle multimédia qui vous plongera dans l’histoire de Gaspé.

 

À manger

Offrez-vous un festin de fruits de mer fraîchement pêchés sur une terrasse au bord de la mer.

  • Café de L’Anse : Que vous souhaitiez prendre un déjeuner copieux avant de poursuivre votre route (essayez le sandwich Le Gaillard) ou savourer une assiette de morue fumée, de saumon ou de crevettes fraîches après une longue journée, ce charmant café à la terrasse surplombant la mer saura vous combler. L’établissement, qui met les produits régionaux à l’honneur, est situé dans le Centre culturel Le Griffon, un lieu riche d’histoire puisqu’il s’agit d’un ancien entrepôt frigorifique pour le poisson, construit en 1942, qu’un groupe de citoyens a sauvé de la démolition.

 

En soirée

Visitez une maison en pierre datant des années 1860, puis passez-y la nuit!

  • Auberge William Wakeham : La Rustique, la Reine ou la Romantique? Ce sont trois des magnifiques chambres que propose l’Auberge William Wakeham, une maison ancestrale construite vers 1860 pour le propriétaire du même nom. Cette résidence en pierres taillées qui surplombe la baie de Gaspé et la rivière York abritait jadis un cabinet de médecin, une salle des sports et une salle de musique. Un havre de paix. 
 
Des fous de Bassan dans le parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé
Day 5: Percé
Durée du trajet : 1 heure

Les incontournables

Partez à la découverte d’un massif calcaire vieux de 375 millions d’années et allez saluer une colonie de fous de Bassan.

  • Parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé : De l’eau, de l’eau et encore de l’eau! C’est en s’en approchant à bord d’un bateau qu’on prend la pleine mesure de la beauté du célébrissime rocher Percé. Ce massif calcaire vieux de 375 millions d’années, qui symbolise à lui seul Gaspé et toute la Gaspésie, fait désormais partie d’un géoparc mondial UNESCO. Visitez le parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Roché-Percé en été pour observer de près la colonie de fous de Bassan la plus imposante au monde.

 

À manger

Des plaisirs glacés vous attendent dans une crèmerie artisanale.

  • La Vieille Usine : Ne manquez surtout pas de vous arrêter à L’Anse-à-Beaufils, un ancien village de pêcheurs. Allez casser la croûte au café-bistro de La Vieille Usine, une ancienne usine de transformation de la morue convertie en centre culturel, où on trouve aussi un théâtre et une galerie d’art. Envie de vous sucrer le bec? Offrez-vous une gaufre ou une crème glacée quelques pas plus loin, au bar laitier artisanal Aux glaces de l’Anse, situé dans une maisonnette des années 1940.

 

En soirée

Admirez le rocher Percé depuis votre balcon.

  • La Normandie : Regardez la brume du matin se dissiper et les fous de Bassan virevolter autour du rocher Percé sans quitter votre suite, dans cet hôtel situé directement sur la plage. Dans la plupart des chambres, un balcon et un foyer électrique décuplent le cachet romantique de ce havre planté dans un décor de carte postale.
 
La microbrasserie Le Naufrageur de Carleton-sur-Mer
Day 6: Carleton-sur-Mer
Durée du trajet : 3 heures

Les incontournables

Profitez de la plage et initiez-vous à la voile dans les eaux tièdes de la baie des Chaleurs.

  • Plage et voile : Située aux abords des eaux tièdes et peu profondes de la baie des Chaleurs, la municipalité de Carleton-sur-Mer offre des plages calmes et les conditions parfaites pour faire trempette en été. La côte sud de la péninsule est aussi l’endroit idéal pour apprendre à naviguer (il existe même des camps de jour pour les enfants) ou faire une excursion relaxante sur un catamaran; Écovoile Baie-des-Chaleurs offre ces deux expériences.

 

À manger

Dégustez une bière locale dans un ancien théâtre en bordure de la mer.

  • Microbrasserie Le Naufrageur : Cette microbrasserie champêtre et son pub sont situés dans l’ancien théâtre La Moluque. Venez y rencontrer des gens du coin tout en sirotant une pinte de bière biologique (essayez la Doris, une lager blonde avec des notes de citron et de pomme verte). Un à-côté pour accompagner votre « broue »? Vous avez le choix! Opterez-vous pour les œufs marinés dans le vinaigre et la stout, les saucisses maison servies avec pain coûté ou un des autres délices gaspésiens?

 

En soirée

La mer reste à vos pieds, que vous passiez la nuit dans un hôtel ancestral ou préfériez le charme rustique de la tente.

  • Manoir Belle Plage : Après avoir dormi dans l’une de ses chambres douillettes décorées d’œuvres d’artistes de la région, vous ne voudrez plus quitter cette ancienne villa anglaise nichée entre mer et montagne. Le Courlieu, le restaurant de l’établissement, vous propose des mets du terroir, avec en prime la vue sur la mer.
  • Camping de luxe sur la plage : Remorquer une roulotte? Ce serait passer à côté d’une expérience de camping inoubliable! Offrez-vous un séjour mémorable sur le site du « prêt-à-camper » (idéal pour quatre personnes) du camping de la plage Beaubassin, près de Bonaventure. Communiez avec la nature, cuisinez en plein air et profitez de la plage, à deux pas.
 
Quartier Petit-Champlain
Day 7: Quebec City
Durée du trajet : 6 heures 45 minutes

Les incontournables

Levez-vous tôt pour vous mettre en route vers Québec et avoir le temps de faire une petite randonnée de vélo en chemin.

  • Parc national du Lac-Témiscouata : Au départ de Carleton-sur-Mer, rendez-vous à Saint-Léonard et prenez l’autoroute 2, direction nord. Votre destination : un autre endroit sauvage d’une incroyable beauté, riche de 10 000 ans de présence humaine. Louez un vélo et lancez-vous dans les sentiers de ce circuit de l’Acadie des terres et des forêts. Vous préférez la contemplation silencieuse? Vous pouvez pêcher l’omble de fontaine (la truite mouchetée) et le crapet sur le grand lac Touladi et le petit lac Touladi.

 

À manger

Après tous ces rendez-vous gourmands avec la fine cuisine québécoise, vous prendriez bien un goûter léger?

  • Le Comptoir Gourmand : Vous vous féliciterez d’avoir fait une pause (et peut-être dormi une nuit?) dans le Kamouraska en route vers Québec. Prenez le lunch ou à tout le moins une pâtisserie dans ce sympathique café tenu par un duo mère-fille. Et si le temps se prête au pique-nique, attrapez une tourtière, une salade ou un sandwich à emporter pour refaire le plein d’énergie en prévision du reste de la journée d’exploration.
  • Bistro L’Orygine : Dans une ville où la table est généreuse, mais parfois un peu lourde (pensons à la poutine, faite de frites nappées de sauce brune et garnies de fromage en gains), la cuisine organique de ce bistro est un hommage aux ingrédients locaux apprêtés avec légèreté. On trouvera au menu des aliments de saison comme le carpaccio de wapiti accompagné de cerises et de noisettes ou le houmos végane aux pois chiches et aux betteraves.

 

En soirée

Clôturez votre périple d’une semaine avec une bonne bière, puis dormez dans un hôtel carboneutre logé dans un immeuble qui a vu défiler trois siècles.

  • Korrigane : Créer des bières artisanales – de l’ale rousse à l’IPA noire – et les brasser en petites quantités, voilà la raison d’être de cette brasserie du quartier Saint-Roch qui se donne aussi pour mission de soutenir les entreprises agroalimentaires du Québec. Partagez une assiette de nachos ou optez pour le chili végé concocté avec du tofu bio. Pour la plupart des plats au menu, un accord mets-bière est suggéré. C’est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur les bières artisanales québécoises.
  • Hôtel du Vieux-Québec : Reconnu et récompensé pour son souci de l’environnement, cet hôtel carboneutre situé dans un bâtiment tricentenaire fait le pont entre hier et aujourd’hui. Le mobilier de ses chambres au décor contemporain a entièrement été fabriqué par des artisans québécois, et des légumes et des herbes aromatiques bios poussent sur son toit. Son restaurant, Le Tournebroche, utilise même le miel produit à même ses ruches.

 

Ce voyage d’une semaine à la découverte de la Gaspésie ne vous donnera qu’un aperçu de tout ce que cette région peut offrir. Pour explorer plus avant la culture de ce coin de pays, vous pourriez facilement faire durer votre escapade 10 jours ou plus.

Related Posts