Après avoir passé des mois à la maison à découvrir de nouvelles destinations par l’entremise de visites virtuelles, vous avez sans doute hâte de voyager « pour vrai ». La bonne nouvelle est que nous pouvons enfin commencer à planifier nos prochaines aventures, d’abord dans notre coin, puis à l’échelle régionale et nationale, à mesure que les provinces et territoires mettent en œuvre leurs plans de déconfinement.

 

Voici 10 conseils essentiels pour comprendre le nouveau paysage touristique canadien et planifier vos prochains voyages.

Informez-vous avant de partir

Prévoyez plus de temps que d’habitude pour la planification de votre voyage et informez-vous des dates de réouverture ainsi que des nouveaux protocoles et règlements de sécurité en vigueur, afin d’assurer le bon déroulement de votre voyage. Plusieurs entreprises et sites rouvrent leurs portes, tandis que d’autres restent fermés. Tenez compte des mesures mises en place (capacité d’accueil réduite, points de repère pour la distanciation physique, panneaux de Plexiglas, heures d’ouverture modifiées) et pensez à réserver vos visites d’attractions à l’avance. Vu l’évolution rapide de la situation, il est aussi préférable d’avoir un plan B. Consultez les sites Web des gouvernements provinciaux et territoriaux pour obtenir de l’information à jour.

Limitez les arrêts pour maximiser votre temps

Reprenez la route en famille tout en douceur, en limitant les contacts ainsi que le nombre d’établissements hôteliers fréquentés. Choisissez une ou deux destinations qui serviront de point de départ pour vos excursions quotidiennes. Par exemple, vous pourriez explorer toute la vallée de l’Okanagan, en Colombie-Britannique, à partir de Kelowna ou de Vernon, deux localités situées au centre de la région. Avant de partir, assurez-vous que votre voiture est prête pour la route et lisez ces conseils pratiques de l’Association canadienne des automobilistes (CAA) (en anglais).

Renseignez-vous sur les consignes locales

Avant de planifier un séjour dans une province ou un territoire avoisinants, ou une escapade dans un chalet en bord de lac, informez-vous sur les restrictions relatives aux déplacements interprovinciaux et des nouvelles zones de déplacement libre entre les provinces et territoires. Tenez également compte des préférences de chaque localité – certaines pourraient ne pas être prêtes à accueillir des visiteurs.

Apportez tous les articles essentiels

Que vous fassiez une excursion de quelques heures ou un voyage de quelques jours, n’oubliez pas d’apporter des gants, des masques, du gel nettoyant pour les mains, des lingettes désinfectantes et un thermomètre. (Petite astuce : si vous n’avez pas de gants, vous pouvez utiliser des sacs à sandwich pour manipuler les objets fréquemment touchés, comme les pompes à essence.) Vous prévoyez visiter une localité éloignée? Faites des provisions de nourriture et d’autres articles essentiels avant de prendre la route. Vous limiterez ainsi les traces de votre visite sur la communauté locale et réduirez vos risques d’infection à des endroits où l’approvisionnement en fournitures et l’accès à des soins de santé peuvent être limités.

Profitez des grands espaces en faisant preuve de prudence et de respect

Plusieurs d’entre nous sont impatients de s’asseoir autour d’un feu de camp, de faire une randonnée ou de partir à la découverte de chutes locales. Bien que le risque de propagation soit plus faible en plein air que dans les espaces fermés, il est important de pratiquer la distanciation physique sur les sentiers et de rester près de votre groupe. Préparez-vous bien pour toute excursion en grande nature (visitez le site d’AdventureSmart pour des conseils). Et assurez-vous d’appliquer les principes de Sans trace, en veillant notamment à rapporter tous vos déchets, à bien éteindre votre feu de camp et à respecter la vie sauvage.

Réservez un séjour sans contact (ou presque) dans un environnement propre

Grâce aux nouveaux protocoles de l’industrie touristique, vous aurez la certitude que tout hébergement que vous réservez, que ce soit un appartement privé ou une chambre dans un gîte ou un hôtel, a été nettoyé et désinfecté en profondeur avant votre arrivée. Conformément à ces protocoles, une attention particulière est accordée aux surfaces fréquemment touchées comme les télécommandes, les poignées de portes et de tiroirs et les interrupteurs. Pensez à apporter des lingettes désinfectantes pour maintenir vous-même la propreté de votre chambre, car il est recommandé de ne pas prendre le service d’entretien ménager de l’établissement, question de limiter les interactions avec des personnes qui ne font pas partie de votre « bulle sociale ». Plusieurs hôtels ont aussi adapté leurs procédures d’accueil de façon à réduire les contacts et ont remplacé leur buffet par un service en chambre sans contact.

Campez en toute confiance

Plusieurs aires de fréquentation diurne et terrains de camping nationaux, provinciaux et privés rouvrent au public à l’échelle du pays. L’accessibilité et les services sur place varient d’un site à l’autre et il est recommandé de réserver votre emplacement de camping avant de partir. Assurez-vous de faire des recherches avant de choisir une destination. Suivez les consignes de Parcs Canada : apportez tout le nécessaire pour une visite autonome, dont des produits d’hygiène, une nappe, de la nourriture et de l’eau, et essayez de passer le moins de temps possible dans les toilettes publiques.

Pensez à voyager en avion

Les avions continuent de voler au Canada, et nos transporteurs aériens déploient de grands efforts pour assurer la sécurité des voyageurs. Tous les passagers doivent porter un masque durant le vol et les compagnies aériennes ont adopté de nouvelles pratiques sanitaires encore plus rigoureuses. Par exemple, le nouveau programme Air Canada SoinPropre+ prévoit diverses mesures sanitaires, dont le nettoyage des cabines par pulvérisation électrostatique. WestJet, de son côté, a adopté de nouvelles procédures de nettoyage et a limité le nombre de sièges occupés.

Voyagez seulement si vous vous sentez à l’aise de le faire et réduisez vos risques d’infection

Tout déplacement peut accroître le risque de contracter ou de propager un virus. Vous pouvez toutefois réduire ce risque en respectant les protocoles de sécurité en place : pratiquer la distanciation physique, vous laver les mains souvent, voyager en petit groupe, porter un masque dans les lieux achalandés, etc. Cela dit, la décision de voyager, que ce soit maintenant ou plus tard, est un choix personnel : il est important de vous demander si votre voyage sera davantage une source de bonheur ou de stress. Bien entendu, si vous ou un membre de votre famille présentez des symptômes, restez à la maison.

Achetez des produits locaux, encouragez les entreprises locales

De plus en plus de localités recommencent à accueillir les visiteurs. Encouragez les entreprises durement touchées en achetant leurs produits, en profitant de leurs services et en les recommandant à vos proches. Bien que ces entreprises aient dû modifier certains de leurs processus, elles sont prêtes à vous accueillir.

À bien y penser, c’est peut-être le moment idéal pour nous, Canadiens, de découvrir notre pays.

 

Commencez à planifier votre aventure, et consultez régulièrement notre carte pour obtenir les derniers renseignements sur les voyages au Canada.

Related Posts