Avant d’organiser votre voyage, renseignez-vous sur les restrictions relatives aux déplacements et sur les fermetures de frontières en vigueur. N’oubliez pas de contacter les entreprises inscrites à votre itinéraire pour faire les réservations requises avant de partir.

 

Toujours en quête de culture, d’œuvres d’art, de lieux chargés d’histoire ou de nouvelles perspectives? Vous trouverez dans chaque province et territoire du Canada une escapade de deux ou trois jours qui vous plaira. Inspirez-vous de ces itinéraires sur le thème de l’art et de la culture pour planifier votre prochaine escapade.

 

Sur les traces de l’Histoire

Lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg, île du Cap-Breton. Source : Tourism Nova Scotia / Photographe : Wally Hayes

Île du Cap-Breton, Nouvelle-Écosse : (re)vivre l’Histoire

L’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, est une terre imprégnée de cultures française, mi'kmaq et celtique. Partez à la rencontre de ces cultures sur le lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg où vous pourrez revêtir des costumes d’époque et apprendrez à tirer au mousquet. Le lendemain, pénétrez dans l’univers de l’inventeur du téléphone, Alexander Graham Bell, au lieu historique national qui porte son nom. Vous y verrez des répliques des premiers téléphones ainsi qu’une maquette grandeur réelle de l’hydroglisseur HD-4. Passez la dernière journée de votre voyage à vibrer au son de la culture celtique du Cap-Breton en visitant le Centre d’interprétation de la musique celtique qui propose des expositions interactives au rythme de danses, chants et du son du violon.

 

Nouveau-Brunswick : les racines acadiennes

Commencez votre immersion dans la culture acadienne à Moncton, au Nouveau-Brunswick, en visitant l’une des plus grandes collections mondiales d’artefacts acadiens au Musée acadien de l’Université de Moncton. Rendez-vous ensuite aux lieux historiques nationaux de Boishébert et de la Construction-Navale-à-l’Île-Beaubears. En été, optez pour une balade en bateau autour de l’île Beaubears, une excursion au cours de laquelle des acteurs en costume d’époque donnent voix aux récits de mères acadiennes, du commandant Boishébert et de grands soldats. Passez une journée à Grande-Digue pour explorer le village des pionniers avec son école, sa maison familiale, son phare et son Musée des Pionniers, puis faites étape au Musée de la Boucanière de Cap-Pelé qui présentent les usines où l’on fume le poisson de cette région qui fournit environ 95 % de la production mondiale de harengs fumés. Offrez-vous ensuite une nuit à l’hôtel Paulin de Caraquet, un magnifique établissement de style acadien qui appartient toujours à la famille qui l’a bâti en 1891.

 

Moose Jaw, Saskatchewan : des personnalités hautes en couleur

C’est dans les entrailles de Moose Jaw, charmante ville des Prairies de la Saskatchewan, que le gangster Al Capone a jadis mené ses activités de contrebande. Pénétrez dans un monde obscur grâce aux circuits souterrains Tunnels of Moose Jaw et déambulez dans les boyaux de la ville où des acteurs vous font revivre l’époque de la prohibition et vous racontent la vie des travailleurs chinois du chemin de fer. Passez une journée à vous détendre dans des bains chauds d’eau minérale et à profiter de soins au spa Temple Gardens puis allez admirer les fresques de Moose Jaw, prenez une photo de l’immense statue de Mac, l’orignal de Moose Jaw et savourez un généreux repas chez Rosie’s on River Street, un bar-restaurant dont le nom rend hommage à la femme la plus célèbre de la ville, « Rosie », tenancière d’une maison close.

 

À l’écoute de la culture

Le site Aurora Village à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest. Crédit photo : Aurora Village

Territoires du Nord-Ouest : récits autochtones et aurores boréales

Passez trois jours de rêve à explorer le Grand lac des Esclaves dans les Territoires du Nord-Ouest grâce au forfait Northern Lights Getaway où les aurores boréales sont en vedette. Vivez de belles veillées à Aurora Village, une expérience durant laquelle des guides locaux vous font découvrir la culture métisse et dénée dans ce village de 21 tipis disposés selon un cercle traditionnel. Chaque soir, prenez place sur les traîneaux traditionnels d’Aurora Village ou postez-vous sur des plateformes d’observation pour contempler les aurores boréales. Offrez-vous un dîner d’omble chevalier au populaire restaurant Traders Grill avant de dire au revoir à Yellowknife.

 

Whitehorse, Yukon : ville d’histoires et de merveilles

Un vrai bain de culture vous attend à Whitehorse. Commencez votre séjour au musée MacBride Museum pour découvrir les gens et événements qui ont façonné le Yukon grâce à des expositions sur les Premières Nations, la ruée vers l’or du Klondike et la nature du territoire. Une fois votre soif d’apprendre quelque peu assouvie, calmez une faim moins métaphorique en savourant de délicieuses pâtisseries faites maison chez Burnt Toast Café. Le lendemain, plongez dans le passé minier dont s’enorgueillit la région au musée MacBride Copperbelt Mining Museum et passez saluer un mammouth laineux grandeur nature au centre d’interprétation de la Béringie. Le dernier jour, lancez-vous dans une promenade pour découvrir les œuvres artistiques à Whitehorse. Procurez-vous une carte au Centre d’information touristique et, guidé par les pistes audio, découvrez les légendes des Premières Nations, les personnages de la ruée vers l’or, la nature et les modes de vie du Nord qui se cachent derrière les œuvres d’art de la ville. Complétez votre quête artistique en visitant une exposition à Arts Underground; vous pourrez même y acheter de magnifiques œuvres d’art réalisées au Yukon.

 

Vancouver, Colombie-Britannique : découverte des Premières Nations Musqueam, Squamish et Tsleil-Waututh

Vancouver, en Colombie-Britannique, est une ville avec un riche patrimoine autochtone. Découvrez la signification spirituelle et les pouvoirs de guérison traditionnelle du parc Stanley lors de la visite guidée « Talking Trees » avec Talaysay Tours, puis arpentez la galerie Bill Reid, la seule galerie publique au Canada qui expose uniquement des œuvres autochtones contemporaines d’artistes de la côte nord-ouest. Profitez ensuite d’une bonne nuit de sommeil à l’hôtel Skwachàys Lodge, le tout premier hôtel-galerie d’art autochtone du pays. Le lendemain, filez vers la rive nord et embarquez avec le pourvoyeur Takaya Tours à bord d’une réplique d’un canot des Premières Nations pour découvrir à la rame les eaux du bras Indian, des chants des Salish du littoral et le tambour traditionnel. Passez votre dernière journée à faire le tour de l’extraordinaire collection d’objets des communautés d’origine au Musée d’anthropologie de l’Université de la Colombie-Britannique. Ah, et avant de prendre le chemin du retour, cherchez le camion-restaurant de Mr. Bannock dans les rues de Vancouver : c’est le seul à proposer de la cuisine autochtone et son sandwich au gibier sauvage confectionné avec du pain bannock vaut le détour!

 

Musées, galeries, excursions et explorations diverses

Exposition sur les dinosaures au musée Royal Tyrrell de paléontologie à Drumheller, Alberta. Source : Tourisme Alberta / Davey Lieske

Calgary et Drumheller, Alberta : musique, dinosaures et cheminées de fée

Commencez votre séjour à Calgary en musique avec certaines grandes icônes de la musique canadienne comme Oscar Peterson, Jonni Mitchell, Luc Plamondon, Jann Arden et Leonard Cohen aux panthéons de la musique canadienne du Studio Bell. Le lendemain, faites la balade en voiture d’une heure et demie vers l’est jusqu’à Drumheller où vous attendent des cheminées de fée, les badlands du Canada et les dinosaures du musée Royal Tyrrell de paléontologie. Pour la troisième journée de votre séjour, réservez une balade guidée avec Many Chiefs Tours pour découvrir le quartier St. Patrick’s à Calgary et la culture des Pieds-Noirs en compagnie d’un membre de la tribu des Blood de la Confédération des Pieds-Noirs. N’oubliez pas de faire une savoureuse dernière halte au Bridgette Bar sur la 10th Avenue pour déguster de petites assiettes savamment présentées et joliment concoctées.

 

Ottawa, Ontario : la capitale des musées

Ottawa est la ville parfaite pour passer trois jours au cœur de la culture et de l’art du Canada, car c’est ici que se trouvent sept musées nationaux. Commencez votre longue fin de semaine en Ontario au Musée des beaux-arts pour découvrir la vaste collection d’œuvres d’artistes autochtones, canadiens et étrangers. Le lendemain, explorez le Musée canadien de la guerre où prend vie l’histoire militaire du Canada, puis le Musée canadien de la nature et l’un des trois musées du réseau Ingenium pour parfaire vos connaissances en science et sur la nature. Concluez votre séjour par une balade dans le centre-ville d’Ottawa et au marché By où vous trouverez des bijoux artisanaux, des vêtements de créateur et des spécialités locales comme du fromage artisanal et de la charcuterie. Une fois vos souvenirs achetés, offrez-vous une bonne bière bien fraîche au Heart and Crown, un pub qui est une véritable institution à Ottawa.

 

Winnipeg, Manitoba : ne jamais cesser d'apprendre

Winnipeg ne manque pas de musées ludiques ou éducatifs. Donnez le coup d’envoi de votre longue fin de semaine au Manitoba au Musée du Manitoba et à son planétarium qui présentent des expositions sur absolument tous les sujets, des céphalopodes aux embarcations utilisées pour la traite des fourrures. Le lendemain, perdez-vous dans les expositions qui touchent l’âme et bousculent les cultures du fascinant Musée canadien pour les droits de la personne, une curiosité architecturale. Ne manquez pas le projet Panneaux des esprits et attardez-vous devant ces œuvres d’artistes autochtones qui expriment tantôt l’oppression, tantôt une certaine libération. Réfléchissez à votre visite au souper devant les plats et saveurs uniques du restaurant deer+almond (n’oubliez pas de réserver!). Revenez à des sujets plus légers pour votre dernier jour en visitant le Musée de l’électricité du Manitoba avec sa collection hétéroclite d’objets qu’on branche, des appareils de cuisine d’une ferme des années 1940 à un robot constitué d’électroménager recyclé, puis passez voir la plus grande collection d’objets ayant appartenu à Louis Riel au Canada au Musée de Saint-Boniface.

 

Île-du-Prince-Édouard : sur le sentier des arts et du patrimoine

Commencez votre longue fin de semaine à l’Île-du-Prince-Édouard en compagnie d’Anne, l’héroïne du célèbre roman Anne… la maison aux pignons verts, en visitant la maison de l’auteure Lucy Maud Montgomery. Enchaînez en vous lançant sur le Sentier des arts et du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard à la rencontre d’artistes et d’artisans qui ont pris des mesures pour vous accueillir en toute sécurité. Envie de faire quelque chose de vos mains? Suivez un cours avec un professionnel de la construction de châteaux de sable au parc provincial de Cabot Beach, puis dégustez de délicieux fruits de mer frais au magasin-restaurant Malpeque Oyster Barn. Concluez votre séjour par un bon film au ciné-parc rétro de l’île.

 

Dans l’air du temps et de la culture contemporaine

Passants dans les rues du Vieux-Port de Montréal. Source © Tourisme Montréal – Madore, Daphné Caron

Montréal, Québec : les couleurs de la communauté LGBTQ+

On peut facilement passer trois jours dans l’un des quartiers LGBTQ2+ les plus célèbres et dynamiques au monde, Le Village à Montréal. Passez d’abord à Notre Dame des Quilles, un bar à l’ambiance rétro avec deux petites allées de quilles, puis assistez à un spectacle de drag queen au célèbre Cabaret Mado. Le lendemain, rendez-vous dans la Petite-Italie pour découvrir une exposition ou un événement à Never Apart, une galerie aux multiples facettes qui braquent ses projecteurs sur des artistes LGBTQ2+. Passez la dernière journée à rafraîchir votre garde-robe grâce aux créateurs de mode haut de gamme de Montréal avant de terminer votre journée au bord de l’eau, dans le quartier historique du Vieux-Port de Montréal. Soupez ensuite dans un cadre élégant chez Pastel, l’un des meilleurs restaurants du Canada.

 

Halifax, Nouvelle-Écosse : une vague d’air marin

Halifax, en Nouvelle-Écosse, vous réserve une longue fin de semaine remplie d’histoire maritime avec des soirées animées. Promenez-vous sur le magnifique front de mer, arrêtez-vous au marché de producteurs Seaport Farmers’ Market, visitez le Musée canadien de l’immigration du Quai 21, poussez la porte des boutiques de l’édifice commercial Bishop’s Landing, puis attablez-vous chez The Split Crow Pub, la plus vieille taverne de la province. Le lendemain, prenez le large en réservant une excursion en mer avec Blue Shark Fishing Charters : que direz-vous par exemple d’une partie de pêche en haute mer ou d’une balade d’observation des baleines? Passez le dernier jour à explorer le Musée maritime de l’Atlantique qui présente les navires de jadis, les grands marins de la région et un hommage émouvant à l’explosion d’Halifax. Le soir, dégustez de délicieux fruits de mer locaux au restaurant Stories au cœur du quartier Historic Properties District, là où se trouve le plus ancien ensemble d’entrepôts de front de mer du Canada et certains des plus beaux exemples d’architecture victorienne-italienne d’Amérique du Nord. 

 

St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador : musique celtique et maisons aux couleurs de bonbons

La ville de St. John’s à Terre-Neuve-et-Labrador est un joyeux mélange de maisons de couleurs vives, d’une riche histoire côtière et d’une scène musicale celtique entraînante dont le cœur est la rue George Street. Faites une visite guidée à pied pour découvrir l’histoire de la ville, puis explorez l’élégant musée The Rooms qui présente des artistes locaux et des œuvres d’art contemporain du monde entier. Prenez ensuite le volant et suivez le littoral pittoresque jusqu’à Ferryland. Passez chercher un panier de Lighthouse Picnics rempli de friandises locales faites maison comme des scones et de la confiture de mûres blanches et trouvez-vous un petit coin de rivage pour savourer le tout. Le dernier jour, montez tout en haut du lieu historique national de Signal Hill pour profiter d’une vue incroyable et découvrir l’histoire des communications militaires auxquelles la colline fut autrefois associée. N’oubliez pas de garder l’œil sur le passage des icebergs si vous êtes dans le coin entre fin mai et début juin. Et saluez les baleines aux mois de juillet et d’août!

 

Nunavut : découverte de la culture à Iqaluit

Découvrez l’hospitalité d’Iqaluit, au Nunavut, et plongez dans l’histoire de cette capitale tout au Nord. Commencez par admirer la magnifique sculpture du danseur au tambour au centre d’accueil Unikkaarvik, où vous pourrez vous renseigner sur les démonstrations de jeux traditionnels inuits qui ont souvent lieu au parc territorial Sylvia Grinnell. Le personnel du centre d’accueil pourra également vous recommander un guide local avec lequel explorer le parc territorial historique Qaummaarviit dès le lendemain pour découvrir l’histoire du peuple de Thulé. Profitez de votre séjour à Iqaluit pour parcourir la fascinante collection d’outils, de vêtements et d’objets traditionnels inuits au Musée Nunatta Sunakkutaangit sans oublier de passer à la boutique de souvenirs pour y acheter des œuvres d’art uniques fabriquées sur le territoire. Concluez votre séjour par une randonnée sur la « route qui ne mène nulle part » (prenez-vous en photo sous le panneau!) : vous verrez en chemin des lacs, des collines et la toundra, et… une fin abrupte, car comme son nom l’indique, elle ne mène nulle part! (Remarque : seuls les habitants du territoire ainsi que les habitants de la zone de déplacement commune des Territoires du Nord-Ouest et ceux de la « bulle » de Churchill peuvent actuellement entrer au Nunavut. Ajoutez le territoire à votre liste de destinations de rêve si vous ne pouvez pas y aller en ce moment. Information mise à jour le 1er octobre 2020.)

Related Posts